09232017Headline:

“Mort de Papa Wemba, arrestation de A’salfo?”Des proches de Magic Systems se confient

Papa Wemba assafo

Après la 9è édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua 9), les organisateurs de ce grand rendez- vous culturel ont fait le bilan de l’événement le jeudi 19 mai dernier, au siège de la structure, à Cocody- Angré.

Guy-Michel Ablé, directeur de communication du Femua, qui était assisté de son collaborateur Gustave Adams, a profité de cette occasion pour faire certaines précisions concernant la communication autour du décès du roi de la rumba congolaise, Papa Wemba, et la convocation par la police de Traoré Salif dit A’Salfo, commissaire général du Femua. S’agissant de la star congolaise, il s’est voulu plus précis. «Le décès de l’artiste était un événement auquel l’organisation du Femua ne s’attendait pas. Et dans de telles circonstances, il fallait être prudent dans la divulgation de certaines informations. L’on devait prendre en compte des décisions émanant du gouvernement. Il y avait même certaines restrictions», a dit Guy- Michel Ablé.

Ce proche de Magic System a, par ailleurs, révélé qu’après le décès de Wemba, le commissaire général du Femua a été convoqué à la police. Une convocation à laquelle il a répondu au commissariat du 26è arrondissement de Koumassi, sans préciser la date. Même son de cloche pour le technicien du micro, lors du concert de Papa Wemba. À en croire le responsable de communication, l’employé de la structure événementielle Aréel Groupe, en charge de la logistique, a été entendu, suite à des rumeurs sur ”l’empoisonnement” de l’artiste congolais.

Par ailleurs, sur l’état d’esprit des ”Magiciens” après ces moments de trouble, Guy-Michel Ablé a révélé que A’Salfo et ses pairs du groupe Magic System ont le «moral haut». «L’état d’esprit de Magic System est bon. Ils ont pris deux semaines de repos à Paris, après les événements malheureux en Côte d’Ivoire. Ils seront à Abidjan début juin», a rassuré le directeur de la communication. Parlant du prochain Femua, les collaborateurs de Traoré Salif disent mettre les bouchées doubles pour que le 10è festival, considéré comme une édition majeure, soit un succès. «Toutes les dispositions sont prises pour ce prochain festival», a dit M. Ablé.

Faut- il le rappeler, le Femua 9 a été marqué par la mort sur scène de la star congolaise Papa Wemba, le 24 avril 2016 à Anoumabo. Ce décès a été suivi, quelques jours plus tard, de celui de Deigna Bonaventure Didier dit Pépito, chef d’orchestre de Magic System.

 

Steeve AZO (Stg)

 linfodrome.com,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment