02022023Headline:

NIGERIA: Berlin rend les objets pillés pendant la colonisation

Berlin a restitué une vingtaine d’œuvres d’art pillées par les troupes coloniales britanniques il y a plus de 100 ans dans le sud-ouest du Nigeria, autrefois appelé le Royaume du Bénin.

Ces artefacts font partie des 1 130 objets que l’Allemagne s’est engagé à renvoyer. La plupart ont été volés en 1897, lors d’une expédition militaire britannique destructrice durant laquelle des milliers de plaques métalliques, de sculptures et d’objets réalisés entre le XVIe et le XVIIIe siècle ont été pris.

Des trésors considérés comme faisant partie des plus beaux objets d’art africain. _ »Nous ne vous rendons pas de simples objets, au peuple nigérian d’aujourd’hui. Nous avons appris de vous au cours des dernières années, ce que nous vous rendons fait partie d e votre histoire, ce que nous vous rendons fait partie de ce que vous êtes. », a soutenu Annalena Baerbock.

« Nous sommes ici pour réparer un tort, des fonctionnaires de mon pays ont un jour acheté les bronzes, sachant qu’ils avaient été volés, a déclaré Annalena Baerbock, la cheffe de la diplomatie allemande, Après cela, nous avons ignoré pendant très longtemps l’appel du Nigeria à les restituer. C’était mal de les prendre, mais c’était aussi mal de les garder. C’est une histoire de colonialisme européen ».

Berlin n’est pas la seule à vouloir rectifier les erreurs du passé, d’autres anciennes puissances coloniales, Paris, Bruxelles et Londres ont tenu les mêmes promesses. Institution détenant la plus grande collection de bronze du Royaume du Bénin, la pression est particulièrement forte envers le British Museum.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles