12162017Headline:

Pénurie de l’attiéké: Ce que les autorités ivoiriennes vont faire….

attieké

Une convention de financement de 30 millions  F CFA  pour la production de manioc de F CFA a été signée, vendredi, à Toumodi entre le District autonome d’Abidjan et le Conseil régional du Bélier en vue de lutter contre la pénurie de l’Attiéké ((la semoule de manioc cuite à la vapeur).

L’échange officiel des documents paraphés a eu lieu au foyer Allah Thérèse de Toumodi entre le gouverneur du district autonome d’Abidjan Robert Beugré Mambé, et le président du Conseil régional du Bélier Jeannot Kouadio Ahoussou.

Cette convention élaborée depuis 2014, concrétise la volonté des deux parties de lutter contre la vie chère. Elle porte sur une enveloppe totale de 100 millions de F CFA et prévoit la culture de 1000 hectares de manioc d’ici 2019 ainsi que  l’installation  d’unités de fabrication d’Attiéké dans la région. Cette première phase du projet concède au Conseil général du Bélier grande zone productrice de manioc de cultiver au moins 200 ha de manioc fin 2016 pour approvisionner le marché ivoirien en manioc et produits dérivés.

Le Gouverneur Beugré Mambé remettant le chèque de 30 million F CFA a indiqué qu’il s’agit de « sauver la situation en faisant en sorte que nous produisons en grande quantité le manioc », s’engageant au nom du District d’Abidjan à acheter en grande quantité le manioc de Toumodi.

« Nous allons produire le manioc de façon excédentaire pour nourrir Abidjan et permettre de réduire le coût de l’Attiéké», a promis Jeannot Ahoussou Kouadio. Il a salué le projet de coopération avec le District autonome  d’Abidjan dont l’un des objectifs est de faire de la région du Bélier « la capitale mondiale de l’Attiéké ».

Source AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment