10212017Headline:

PHOTO/Fête des mères: Aïcha Koné,très honorée , là où Tina Glamour crie sa grande indignation

Si au plan international, le monde a décidé de marquer un temps d’arrêt en l’honneur de celles qui supportent douloureusement une grossesse… C’est qu’une mère n’est pas un torchon. Alors respect!
Fête des mères: Aïcha Koné, honorée là où Tina Glamour crie son indignation

Elles sont toutes deux des mères. Elles ont toutes deux expérimenté les souffrances de l’accouchement. Mais sans les connaitre intimement, sur les réseaux-sociaux, on a pu se rendre compte du traitement que leur accordent leurs enfants respectifs.

 Maman Aïcha Koné honorée par l’un de ses fils artiste lors d’un concert.

Pour la première, c’est à dire la diva de la musique ivoirienne, Aïcha Koné, c’est une relation idyllique et emprunte de beaucoup d’émotions que lui exprime l’un de ses fils, Shane King , dans un magazine de la place. «Je suis un jeune ivoirien fils de maman Aïcha Koné , je suis étudiant en Thaïlande , je ne travaille pas je vais à l’université, aujourd’hui(Ndlr 21 mai 2017) c’est l’anniversaire de ma mère(60 ans). Je lui ai fait le plus beau cadeau». L’étudiant reconnaissant envers sa génitrice a recommandé à son frère de lui acheter un beau gâteau. Le présent portait ces paroles  ” Joyeux anniversaire massiata baba t’aime “.
 A côté de cet exemple d’affection et d’attachement à une mère, un tableau sombre se dresse. Celui de l’artiste Tina Glamour, une mère qui se dit bafouée par l’attitude de son fils sur la place publique, autant pour moi, sur les réseaux sociaux.

« Je suis sa mère malgré tout et non une de ses copines. Par conséquent, je mérite le respect et la considération. Je n’accepterai plus d’être vilipendée par l’enfant que j’ai porté 9 mois et pour lequel j’ai consenti des sacrifices. Tu es riche pour tes amis, mais pour moi, tu es pauvre”, a réagi l’artiste. Et ce, après un récent clash avec son fils.
L’artiste est tellement remontée contre son fils qu’elle poursuit, « tu peux ne pas m’aimer, mais respecte moi et fais en sorte que les autres suivent ton exemple. Parce qu’au grand jamais, tu ne pourras me dédommager des douleurs de l’enfantement et tout ce que j’ai enduré pour que tu sois aujourd’hui la star qu’on adule partout. Si tu es DJ ARAFAT c’est parce que Dieu a bien voulu que je sois ta mère et personne d’autre”. Ce cri de cœur  de Tina Glamour a dérangé plus d’une personne sur les réseaux sociaux..
Son fils d’artiste, DJ Arafat, a bien essayé de se justifier après cette sortie de la mère, en donnant les raisons de son attitude, dans plusieurs supports people. Mais est ce que toutes ces raisons réussissent-elles à réellement à justifier l’écart de comportement envers  sa mère?
Selon une presse people de la place, “l’homme de média Barthelemy Zouzoua Inabo a pris l’initiative de rencontrer la star du coupé décalé pour établir une médiation entre le fils et sa mère…
Vivement que ces instants de complicité entre la mère et l’enfant refleurissent.
 
La fête des mères, sera célébrée ce dimanche 28 mai 2017 en Côte d’Ivoire. Si au plan international, le monde a décidé de marquer un temps d’arrêt en l’honneur de celles qui supportent douloureusement une grossesse et risquent leur vie en donnant naissance, ou celles qui pour une raison ou pour une autre, peinent à avoir un enfant sorti de leurs entrailles… C’est qu’une mère n’est pas un torchon… Alors respect!
Isabelle Somian
isabelle.somian@fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment