10192017Headline:

PHOTOS/Cote d’Ivoire: Miss Monde 2015 Chine- Andréa Kakou N’Guessan se prepare !

miss ci

Cote d’Ivoire: Miss Monde 2015 – Andréa Kakou N’Guessan dans le bois sacré !

Miss Côte d’Ivoire 2015, avant de s’envoler, le 21 novembre,pour participer en Chine au concours de beauté mondial, affûte ses armes culturelles à La case des arts.

Des cours de danses africaines, ivoiriennes, en l’occurrence. Tématé, adjoss, boloye… Mais aussi, une initiation aux instruments de musique traditionnelle.

Ahôkô, balafon, djembé… Ce sont à, entre autres modules d’imprégnation artistique et culturelle, que s’est soumise plusieurs semaines durant, Andréa Kakou N’Guessan, Miss Côte d’Ivoire 2015, à l’espace culturel La case des arts de Cocody-Danga à Abidjan.

Avec à la clé, une initiation à l’histoire de l’art, aux statuaires senoufo, akan, gouro, sous l’angle de l’esthétique plastique qui rime avec la beauté dont elle est l’ambassadrice pour la Côte d’Ivoire. Mais aussi, l’acquisition de notions sur le textile traditionnel tissé.

Une immersion dans sa préparation pour le plus prestigieux des concours de beauté, Miss Monde, qui débute le 21 novembre pour s’achever dans la nuit du 19 au 20 décembre à Sanya sur l’île d’Hainan en Chine.

eff6dc4f838f5c0a5382e41e65fa4663_L

Miss Côte d’Ivoire y tentera, face à 120 autres reines de beauté d’autant de pays de la planète de succéder à la Sud-africaine Rolen Strauss, couronnée à Londres en Grande Bretagne en 2014.

C’est donc pour assumer sa place de favorite selon plusieurs sites et agences spécialisés aux côtés de Miss France, Hinarere Taputu et Miss Brésil, Catharina Choi Nunes, que Miss Andréa a décidé d’affûter ses armes culturelles avec l’aval du Comité Miss Côte d’Ivoire (Comici) à La case des arts.

Le concours Miss Monde, faut-il le noter, a une particularité supplémentaire. Les candidates se préparent pendant plus d’un mois à la grande finale sur l’île chinoise de Hainan, avec des concours spécifiques en sport, culture générale, arts et cultures.

Bien plus, au terme de l’élection, l’heureuse élue devient la représentante officielle de l’association Bwap, Beauty with a purpose, Beauté pour une cause en français.

11109010-663162733817403-7181447129287626058-n

Une affaire d’enfants en prison…

Pour cette 65e édition de Miss Monde qui coïncide avec le 20e anniversaire de Miss Côte d’Ivoire, la reine de beauté ivoirienne compte faire mieux que sa devancière, Jennifer Yéo qui avait eu la faveur des internautes mais échouant de peau au pied du podium. Côté bonne cause et beauté donc, Andréa kakou N’Guessan ne manque pas d’atouts.

Elle décrit son projet socio-humanitaire: «Dans le cadre de l’élaboration de mon projet de venir en aide aux enfants défavorisés et en particulier ceux vivant en milieux carcéraux, j’ai mis en place une association dénommée «Sri-Leh» qui signifie “Sourire”en baoulé.Elle a pour objectif d’apporter beaucoup d’amour à ces enfants en leur offrant un soutien matériel, moral et financier».

A cela faut ajouter qu’en plus d’être Miss Côte d’ivoire 2015, N’Guessan Kakou Andréa était Miss Région du Bélier et district Yamoussoukro 2015, mais aussi, lauréate des concours Miss Model Côte d’Ivoire 2014 et Miss Model Africa 2014. Autant d’atouts forgés à l’aune d’une expérience internationale des «T» qui militent en sa faveur.

Mieux, au plan culturel, la reine ivoirienne a acquis dans son coaching à la case des arts, des notions supplémentaires de contes et légendes de chez nous, des techniques d’art oratoire et de prise de parole en public et appris à peaufiner son idiolecte sur la paix et la cohésion sociale, valeurs qui, ajoutées à la légendaire hospitalité ivoirienne, sont des armes supplémentaires qu’elle possède pour défendre la bannière du pays et du continent.

Andréa Kakou N’Guessan, au sujet de la situation du pays qui n’a de cesse de s’améliorer depuis quelques années au sortir d’une décennie de braises, affirme: »Je crois une Côte d’Ivoire une et indivisible, Nous n’avons qu’un seul pays, offrons nous la paix pour une génération future unie».

Fondée en 2008, La case des arts, est un espace d’échanges culturels destiné aux jeunes, aux adolescents voire aux adultes, à l’initiative de Dr Denise Kacou-Koné.

Dans cet espace, la fondatrice et ses collaborateurs dispensent des cours de danse, de musique, de langues, de théâtre et d’art visuel. Des cours de gymnastique rythmique y sont également dispensés, sans omettre les contes et légendes.

La case des arts qui se veut donc un lieu où les différentes cultures viennent s’interpénétrer pour offrir aux générations futures un bel exemple de cohabitions culturelles, le prochain rendez-vous avec les esthètes est pris pour le 11 décembre avec le designer-sculpteur ivoirien vivant entre l’Australie, l’Afrique du sud et l’Ouganda, Issa Ouattara alias Watt.

miss ci

SourceFraternité Matin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment