07252017Headline:

PHOTOS/France /Alpha Blondy et son premier fils, Guy Ismaël ont fait la paix / Les faits

Ismael-Agana-fils-alpha-blondy-2
alpha et son fils agana
alpha et son fils agana1
Alpha Blondy et Agana ont fumé le calumet de la paix à Paris.
Entre le père, star mondiale du reggae, et son premier fils, Koné Alpha Guy Ismaël de son vrai nom, ‘’palabre est finie’’, comme on le dit à Abidjan.

Longtemps dans une posture de ‘’Je t’aime, moi non plus’’, Koné père et fils ont fini par se rapprocher physiquement dans le premier trimestre de l’année 2016.

C’est à Paris, en France, en avril, lors de la célébration de l’anniversaire d’une cousine à Agana, qu’ils se sont rapprochés.

Sachant comment le père et le fils se tiraient littéralement dessus quand un journaliste voulait en savoir davantage sur leurs rapports, l’on peut dire que la paix retrouvée entre les deux ne s’est pas limitée à un simple selfie, en souvenir d’une retrouvaille familiale.

Fréquemment à Paris, de passage ou pour un concert, Alpha Blondy, par le passé, terminait son séjour sans donner l’occasion d’une rencontre avec Agana. Lui restait dans son coin.

Guidé par une volonté de se faire un nom sans passer par Alpha Blondy, le chanteur Agana avait très vite intégré le chant Idjidja [album Apartheid is nazism, 1987] dont les paroles étaient une feuille de route tracée pour son expression, une fois mature, dans la vie.

Sans vouloir (en retour) compter sur Papa dont les vœux formulés depuis Jah Glory du titre de son premier album en 1981, ont été exhaussés [dans la foi et à force de trouver style à son chant] car, aujourd’hui à l’abri du besoin et milliardaire, Agana, qui a choisi pour vecteur d’expression musicale le reggae, comme Alpha, n’a jamais admis d’être musicalement étiqueté fils de… Blondy. Même si par moment cela lui ouvre des portes. Il trace, malgré les péripéties, son chemin.

Rebelle et artiste, Agana n’a pas le talent du père, mais persévère dans le choix d’un style qui est passé du reggae au Rootsteady. La discorde entre son père et lui qui ne révèlent tous deux pas un traître mot sur le fond, n’a fait que l’éloigner de la star mondiale du reggae qui a bâtit son empire auquel le premier fils, devenu résident français, est aujourd’hui étranger.

 abidjanactu


Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment