10162018Headline:

Prix de la presse panafricaine à Paris, Venance Konan honoré

« C’est d’abord une surprise parce que je ne m’y attendais pas du tout. C’est également une fierté et je dédie ce prix à toute l’Afrique afin qu’elle se tienne debout », a déclaré Venance Konan.

Salon du livre de Paris 2018 : Venance Konan reçoit le prix de la presse panafricaine

En présence des siens,  la délégation ivoirienne, la presse et la communauté africaine (diaspora), une distinction de l’auteur, a eu lieu sur le stand africain. Au moment où le salon du livre de Paris 2018 ferme ses portes, dans le stand du pavillon Lettres d’Afrique, nait, en sa première édition, le prix de la presse panafricaine. Pour cette première édition, il distingue deux personnes. La première est une dame du Gabon.

Mme Honorine N’Gou pour l’ensemble de son œuvre. Auteure d’une dizaine de livres, elle est professeur d’université, bibliothécaire et très active dans le milieu de la culture. La lauréate s’est dite heureuse d’être distinguée en présence de son ambassadeur.

Le deuxième lauréat est l’Ivoirien Venance Konan pour son essai, au titre volontairement kilométrique  Si le noir n’est pas capable de se tenir debout, laissez-le tomber. Tout ce que je vous demande c’est de ne pas l’empêcher de se tenir debout, paru il y a une poignée de jours aux éditions Michel Lafon. L’auteur devance une quinzaine d’auteurs originaires du Mali, du Congo etc et contient assez  mal sa joie et son étonnement : « C’est d’abord une surprise parce que je ne m’y attendais pas du tout. C’est également une fierté et je dédie ce prix à toute l’Afrique afin qu’elle se tienne debout. Je reçois ce prix avec la même humilité que chacun des autres prix reçus. (Ndlr : les prix rabelais, et d’Afrique noire). Cette distinction accroit ma responsabilité. Je suis heureux de le recevoir devant mon ministre et ami Maurice Bandaman et espère que notre Afrique ça changer ».

Ce prix est composé d’un jury de journalistes présidé par Louis Kemayou et en cours de constitution. Bien que créé par journalistes il récompense les faits de culture.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment