10192017Headline:

Qui a enlevé ma fille Marlène ?

histoire1

Cela fait plus de 20 ans que chaque année, à la même période, je pense à ma fille Marlène. Elle a disparu le 12 juillet 1993. C’était à la veille des épreuves du BEPC. Ma fille a donc raté cet examen. Pas à cause de son niveau scolaire, car c’était une excellente élève.

Mais  ne s’est jamais présentée aux épreuves. Elle a disparu de la maison. Et, depuis plus de 20 ans, son père et moi la cherchons, inlassablement. Nous ne savons pas ce qu’elle est devenue.

C’est arrivé un jeudi après-midi. Marlène vivait à Marcory-Zone 4, avec son père (un Français) dont j’étais séparée depuis quelques années. Son frère et sa grande sœur vivaient là-bas aussi. Le jour de sa disparition, j’avais parlé avec Marlène au téléphone, dans l’après-midi. Elle était seule à la maison. Son père était au travail et ses aînés étaient sortis. Comme c’était la veille des épreuves écrites du BEPC, elle était restée à la maison pour réviser ses leçons. Je ne l’ai pas trouvée stressée ou angoissée. Je ne m’inquiétais pas trop pour elle. Marlène avait toujours de bonnes notes et se réjouissait d’ailleurs à l’idée d’aller en Seconde. Je lui ai posé quelques questions sur ses dernières révisions. Elle m’a répondu, tranquillement, avec enthousiasme. Ce furent les dernières paroles échangées avec elle. Aujourd’hui encore, ces mots résonnent dans ma tête.

La nuit, vers 20 heures, le téléphone sonne. Je décroche et c’est mon ex-mari au bout du fil. Quand il m’appelait, en général, c’était pour me faire des histoires au sujet des enfants. Il les cajole et tient à eux comme à la prunelle de ses yeux. Mais ce soir-là, il me demande si Marlène est avec moi. Je suis étonnée. Je lui dis non. Cherchant à mon tour à comprendre ce qui se passe, je lui demande. Il me répond : «Eh bien, elle a quitté la maison depuis 18 heures et elle n’est toujours pas rentrée». L’inquiétude était dans sa voix. Il m’explique que les domestiques lui ont appris qu’elle est sortie autour de 18 heures.

Quand ils sont chez leur père, nos enfants doivent tous être à la maison à 19 heures au plus tard. J’explique à mon ex-conjoint que j’ai eu Marlène au téléphone l’après-midi et qu’il ne devrait pas trop s’alarmer. «Peut-être qu’elle est sortie une dernière fois, sans doute pour s’aérer, avant de se replonger dans ses révisions», lui ai-je dis, pour essayer de le rassurer. Seulement, voilà, toute la nuit durant, Marlène n’est pas rentrée. Nous n’avons plus eu de ses nouvelles ! Plus rien ! Marlène avait disparu ! Comment était-ce possible ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre, nous-mêmes.

Le lendemain matin, on a tout de suite lancé l’alerte, dans les commissariats de police, à l’Ambassade de France, auprès de la communauté française, etc. Les enquêteurs ont d’abord pensé à une fugue. C’est ce que j’ai pensé aussi, un moment donné. Sauf qu’il n’y avait aucune raison à ce que Marlène fasse une fugue. Pour son père et moi, c’était impensable. Elle n’avait que 13 ans ! C’était une gamine, même si son physique laissait supposer qu’elle avait la vingtaine ! Elle était sortie, sans bagages, sans argent. On n’a pas retrouvé sa trace dans les hôpitaux non plus. Il a bien fallu se rendre à l’évidence. Rapidement, une enquête a été ouverte pour «disparition inquiétante de mineure avec présomption d’enlèvement». Son père pensait qu’il a pu lui arriver n’importe quoi, y compris le pire. Pour ne pas devenir folle, j’ai essayé de me dire que c’était juste une hypothèse comme une autre, en chassant les images morbides de mon esprit. J’espérais qu’elle était en vie et qu’elle n’avait pas été victime d’un sacrifice humain, quelque part. Ces pratiques étaient légions dans les années 90. Mais c’est une éventualité à laquelle je ne voulais pas penser du tout. Je ne pouvais m’empêcher de rêver que je reverrais ma fille, un jour.

Nous sommes allés de surprise en surprise. Il n’a pas fallu longtemps aux policiers pour découvrir les raisons de cette disparition. En effet, ils ont découvert que le même jour, le répétiteur de Marlène (un étudiant d’origine malienne) avait lui aussi disparu. Les investigations ont permis de savoir qu’il avait quitté la Côte d’Ivoire, en compagnie d’une jeune fille. Nous avons tout de suite su qu’il s’agissait de notre fille. Ce jeune homme l’avait convaincue de le suivre. Vers quelle destination et dans quel but ? Ça, personne ne le savait, car la piste s’arrêtait là. Les policiers maliens ont été saisis de l’affaire, en vue d’une collaboration. Pour les policiers, il y avait sans doute eu consentement de la part de notre fille. Ce qui expliquerait le fait que les soupçons n’aient pas été éveillés dès le départ. Mon mari n’arrêtait pas de se morfondre. Il croyait que la faute venait de lui, pour ne pas avoir été assez responsable. Il n’arrêtait pas de pleurer.

Une de mes amies, une femme de confiance, me fait une confidence. Elle était convaincue qu’il y avait anguille sous roche. Pour elle, il s’agissait d’une escapade amoureuse ! Elle est allée jusqu’à dire que Marlène a été ensorcelée. Ce sont des choses auxquelles elle croit. «Ma copine, réveille-toi. Les gens pareils sont capables de ‘’gbasser’’ (envoûter : ndlr) les filles. Ils sont trop forts dans ça. Je connais une fille qui a suivi un Nigérien comme ça, un vendeur de choucouya. On ne sait pas ce qu’il a donné à la fille, mais elle est devenue folle de lui, malgré l’opposition de ses parents. Ils ont tout fait. Le Haoussa est parti avec la fille dans son pays et il l’a mariée là-bas. Quand elle est revenue, quelques années après, elle avait 2 enfants», m’a-t-elle dit. J’étais horrifiée ! Ma fille Marlène n’était qu’une mineure ! Si elle revenait, j’étais prête à lui pardonner tout. Mais voilà 22 ans que j’attends. En vain.

Depuis toutes ces années, je me demande comment j’ai tenu. D’une certaine façon, la vie doit continuer. Mais jusqu’à mon dernier souffle, je n’arrêterai jamais de chercher ma fille. Je veux savoir ce qu’elle est devenue ? Vit-elle heureuse ? A-t-elle des enfants ? Je veux juste savoir ce qui est arrivé à ma fille…

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment