01172017Headline:

RTI : Voici les raisons des nominations de Didier Bléou et Mariam Coulibaly aux postes de Directeurs

bleou et mariam

L’information de leurs nominations au poste de Directeur de Rti 2 pour Didier Bléou et de Directeur de Fréquence 2 pour Mariam Coulibaly en fin de semaine écoulée continue de susciter des réactions de toutes parts

C’est avec une grande émotion que les ivoiriens ont appris via les réseaux sociaux les nominations de Didier Bléou et Mariam Coulibaly. L’info n’était jusque-là pas encore sue pourtant de certains agents de la Rti. Ceux parmi eux qui ont eu la chance de l’avoir, ont vite fait de la balancer via leurs comptes Facebook. Puisque même jusqu’à samedi 14 mai, aucune note n’était encore affichée annonçant un bouleversement au sein de la maison. Certains agents de la radio jeune prenaient encore pour des rumeurs ces infos.

Quelques jours après ces deux bouleversements au sein de la maison bleue, nous en savons un peu plus sur les raisons qui ont conduit aux nominations de Didier Bléou et Mariam Coulibaly aux postes de Directeurs de Rti 2 et de Fréquence 2.

Des indiscrétions au sein de la maison de la télévision à Cocody, nous ont appris que Fréquence 2 devait être totalement fermée lorsque le directeur général, Ahmadou Bakayoko, décide de confier la chaîne de radio à Didier Bléou. Ainsi, nommé directeur de la radio, Didier Bléou lui donne une orientation beaucoup plus jeune avec plusieurs autres innovations. Résultats: en moins de trois ans de fonction, Fréquence 2 fait partie des cinq radios les plus écoutées de Côte d’Ivoire. Ce repositionnement rapide de la station devant de grosses radios commerciales, n’a pas manqué d’attirer un capital sympathie de Didier Bléou envers son DG.

Cette réussite, le patron de la Rti voudrait bien que son collaborateur l’adapte à Rti 2, une chaîne qui a perdu ses marques depuis quelques temps. Dans la vision du DG, il faut déjà préparer la libéralisation de l’espace audiovisuel. Et pour cela, il faut rendre plus compétitive Rti 2 en lui insufflant une dynamique jeune avec des programmes beaucoup plus axés sur le divertissement. Ainsi, quand il s’est agit de nommer un directeur, le profil idéal pour le poste n’était autre que celui de Didier Bléou.

Quant à Mariam Coulibaly, alors chef des programmes à Fréquence 2 avant d’aller à Rti 2 où elle était responsable éditorialiste de la chaîne, il était tout à fait naturel qu’elle rejoigne «sa maison». Surtout qu’elle était l’une des plus proches de Didier Bléou. Pour elle, ce challenge est certes grand, mais avec de la détermination et un travail de concert avec ses collaborateurs, elle pourra réussir sa mission.

Les jours à venir seront consacrés à la passation des charges et les nouveaux directeurs prendront officiellement fonction.

Philip KLA

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment