12082016Headline:

Serge Beynaud, l’artiste le plus primé du couper-décaler /Regardez et Comparez ces 4 videos…

 

Son acharnement au travail a fini par payer. Serge Beynaud se positionne comme l’une des valeurs les plus sûres de la musique. Mieux, Beynaud reste l’artiste le plus primé du couper-décaler en 2016.

L’année 2016 reste incontestablement l’année de Serge Beynaud. Une année qui lui aura permis d’affoler les compteurs en raflant tous les importants prix tant en Côte d’Ivoire que dans la sous-région. Contrairement à ses ‘’rivaux’’ DJ Arafat, Bébi Philip, Debordo Leekunfa et autres dinosaures du couper-décaler, Serge Beynaud, lui, « ne parle pas trop » mais préfère mettre en avant son travail.

De l’ombre à la lumière

L’ascension de Serge Beynaud ne s’est pas faite en un seul jour. À l’instar de nombre d’artistes africains, Serge Beynaud a connu des moments de disette, la galère. Déterminé à se faire un trou dans l’univers musical ivoirien, ce garçon de signe zodiaque Vierge, va plutôt miser sur le travail. Dans le studio d’arrangement qu’il partageait à Yopougon avec Bébi Philip, Serge Beynaud se montre très discret, évitant à la limite de tomber dans l’euphorie. Cette patience de l’arrangeur va finir par payer. D’abord, les artistes pour il assure des arrangements vont lui permettre, en citant bien évidemment son nom sur leurs œuvres, de chercher à mettre un visage sur « Serge Beynaud, l’arrangeur sexy-nini ». Et quand en 2009, il s’essaie à la chanson, le natif de Yopougon est aussitôt adopté par les mélomanes ivoiriens.

Son style particulier qui fait de lui le « mannequin des arrangeurs » l’aide à asseoir très vite sa renommée. Les singles qu’il enchaîne confirment qu’il reste une valeur sur laquelle peut compter la musique ivoirienne.

Serge Beynaud et l’homosexualité 

S’il y a un sujet qui a fait débat autour de Serge Beynaud, c’est bien sa sexualité. Toujours clean, avec son style de « mannequin », Serge Beynaud s’est vite vu attribuer des relations homosexuelles. D’ordinaire discret, il était quasi impossible d’apercevoir « l’arrangeur sexy-nini » avec la gent féminine en dehors de ses danseuses. Ce fait a vite fait de contribuer au renforcement de la rumeur. Ses accointances avec David Monsoh, son producteur ont également contribué à la propagation de cette présumée homosexualité de l’arrangeur-chanteur.

 

DJ Arafat, dans une vidéo accusait aussi ce fils de militaire d’entretenir des relations homosexuelles avec David Monsoh. Mais face à tout ce qui se disait haut et fort, Serge Beynaud est resté digne. Il a su donner des réponses rassurantes à ses fans. « Je ne suis pas pédé », se défendait-il. Certainement, pour rassurer davantage ses fans sur sa sexualité, Serge Beynaud, apprend-on va se marier début décembre.


2016, l’année de son année

En plus de son mariage annoncé qu’il va lui conférer un statut particulier dans un univers où les artistes se mettent rarement la corde au cou, Serge Beynaud a fait un véritable carton en 2016. L’artiste-arrangeur, patron du label Star Factory a raflé les plus importants prix du couper-décaler. Meilleur artiste masculin aux Oscars de la musique ivoirienne, Meilleur clip vidéo et chanson de l’année aux Awards du couper-décaler, Meilleur artiste francophone aux Mtv Africa Awards et meilleur artiste masculin aux Poro Music Awards, Serge Beynaud aura tout gagné en 2016. Tout naturellement, tout ce travail est récompensé par les nombreuses tournées africaines et européennes de l’artiste.

Vous aimeriez lire cet article: Serge Beynaud avoue: «J’ai encaissé près de 20 millions pour ma prestation au mariage de Samuel Eto’O»

À moins de trente ans, Serge Beynaud est l’une des valeurs sûres de la musique ivoirienne. Son sérieux et son acharnement au travail ont fini par payer. Son couper-décaler très soft avec sa team de danseurs tirée par Zota, la Beynomania s’est imposée à tous. De Koumanlébé, en passant par Tchokoro, Saper-saper, Loko-loko, Kababéléké, et autres Okeninkpin, Mawa Naya…, Serge Beynaud continue de faire danser les ivoiriens et le monde.

 

Philip KLA

 linfodrome.com,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment