07152018Headline:

ShowBiz: Amélie Wabéhi cogne et accuse le ministre Maurice Bandaman…

La comédienne et actrice ivoirienne, Amélie Wabéhi n’est pas du tout contente du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman. Elle accuse le premier responsable de la Culture ivoirienne de ne pas tenir ses promesses et surtout de détourner les invitations des cinéastes ivoiriens. Et pour elle, la promesse de 100 millions F Cfa promis à Akissi Delta jusque-là pas encore respectée est le signe palpable que les autorités ivoiriennes ont vraiment tourné dos aux cinéastes ivoiriens.

Avec une franchise déconcertante et sans gants, Amélie Wabéhi a porté des accusations à l’encontre du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman. Dans une interview qu’elle a accordée à Gbich ! Amélie Wabéhi, l’assistante d’Akissi Delta a crié son indignation face à l’indifférence des autorités ivoiriennes et notamment du ministère de la Culture et de la Francophonie à l’endroit des cinéastes ivoiriens.

Pour l’actrice-comédienne, cette indifférence des autorités se caractérise par le manque d’ouverture, de mentoring et de visibilité pour les acteurs de l’industrie cinématographique. Pis, accuse-t-elle, le ministère de la Culture et de la Francophonie de détourner les invitations des cinéastes ivoiriens. « Pourquoi n’a-t-elle (Akissi Delta) jamais été invitée au festival de Cannes ? Toutes les invitations qu’on envoie aux cinéastes ivoiriens sont détournées au ministère de la Culture de la Francophonie », a-t-elle accusé.

Selon Amélie Wabéhi, pour faute de promesse non tenue du ministre de la Culture et de la Francophonie, le téléfilm « Ma grande Famille » d’Akissi Delta est arrêté. De fait, à l’en croire, jusque-là les 100 millions F Cfa promis à Akissi Delta n’ont jamais été donnés. « Je suis assistante de Delta. Nous attendons les 100 millions de F Cfa qu’il (le ministre de la Culture et de la Francophonie) a promis devant tout le monde. La pauvre Delta est couchée chez elle et elle est tout le temps malade. En principe les 100 millions F Cfa sont une contribution de la Côte d’Ivoire dans le téléfilm de Delta. Nous attendons de pied ferme cette somme », a-t-elle martelé.

Le tournage du téléfilm arrêté depuis novembre de l’année dernière n’est pas sans conséquences pour Akissi Delta et son équipe. « Le tournage est arrêté depuis novembre de l’année dernière et le ministre est venu sur le plateau de tournage à Bingerville pour nous féliciter et il est reparti. Jusque-là, il ne s’est plus exécuté. Les acteurs attendent cet argent », a-t-elle traduit. Cette situation, dit-elle, va finalement pousser Akissi Delta à aller devant la résidence du président de la République.

« Delta attend cet argent. Delta dit que si elle sort, c’est pour aller dormir devant la résidence du président de la République. Je suis fâchée contre le ministre Maurice Bandaman », a déploré Amélie Wabéhi. Contacté par Linfodrome, un responsable du ministère de la Culture et de la Francophonie a promis nous revenir pour donner l’avis du premier responsable sur les accusations de l’actrice Amélie Wabéhi. Nous y reviendrons.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment