11222017Headline:

Showbiz ivoirien: Quand les stars font la course aux benguistes pour fuir la galère

afoue inter

Les Africains et Africaines vivant en occident ont aujourd’hui une place de choix dans le cœur des stars du showbiz ivoirien.

En effet, nombreux sont les chanteurs, acteurs de cinéma, hommes ou femmes de la nuit qui rêvent d’épouser des benguistes. Pour ce faire, ils mettent tout en œuvre pour arriver à leurs fins. Quitte à divorcer après. Nous avons chercher à savoir ce qui pousse nos célébrités à cet exode qui ne dit pas son nom.

Dans le jargon ivoirien, on appelle ”benguistes”, les personnes qui vivent en Occident. Ce sont souvent des footballeurs professionnels, des artistes ou des anonymes qui ont fait fortune grâce aux métiers qu’ils exercent en Europe. Si autrefois, c’étaient les femmes qui tombaient dans les filets de ces benguistes, force est de reconnaître que de plus en plus, les hommes ont pris le dessus. Surtout dans le milieu du showbiz.

La semaine dernière, présente à une cérémonie, nous rencontrons un de nos amis mannequins. Juste après les civilités, il s’empresse de m’annoncer qu’il est désormais fiancé à une jeune benguiste avec qui il prévoit de se marier dans les prochains mois en vue de son départ pour la France où réside cette dernière. ”Il n’ y a rien sur le terrain ici. Je préfère donc partir me chercher en Europe et ce mariage-là, c’est Dieu même qui me l’a envoyé parce qu’il a vu ma souffrance” nous confie-t-il. A la question de savoir ce qui lui fait croire que les choses marcheraient entre eux car ils ne se connaissent même pas, il répond que de son côté, il compte tout mettre en œuvre pour que les choses marchent.

Soum Bill, Yodé, Florent Garagistes, Vino Patrons, Dezy Champion, Promethée Révolution, Pepsy, Affoué Inter, Prisca Malan, …sont parmi ceux qui ont choisi de lier leurs destins aux benguistes. Si pour certains, c’est l’amour parfait, pour beaucoup d’autres, c’est la désillusion totale.

 

Ça passe ou ça casse !

Dans cette logique d’épouser un ou une benguiste, comme dans toutes relations humaines, ça passe ou ça casse. Car c’est souventes fois que les deux amoureux ne se connaissent pas vraiment avant de se mettre en ménage. C’est le cas de bon nombre de ces relations qui finissent en queue de poissons. Comme cela a été le cas pour le Chantre Boniface, dont le mariage n’a duré que le temps d’un feu de paille. Selon les indiscrétions dans l’entourage du chantre qui a d’ailleurs préféré aller voir ailleurs, l’épouse avait menti sur sa situation dans l’hexagone. ”Elle lui a fait croire qu’elle était naturalisée française. Ce qui l’a poussé à l’épouser et quelque temps après, il a découvert le pot aux roses. La déception était si forte qu’il a préféré en rester là” nous avait confié une source proche du chantre.

Il arrive donc que des fois, les aspirants à la vie occidentale se fassent arnaquer par des hommes ou des femmes qui ne sont pas forcément ce qu’ils prétendent être lors de leurs rencontres avec les êtres aimés. S’il y en a qui ont le courage de quitter leur compagnon ou leur compagne pour trahison, il y en a qui souffrent le martyre et préfère ne pas ébruiter leur échec. Ils arrivent souvent à se remettre avec d’autres femmes ou hommes. Mais à bien y voir, c’est en général la course aux papiers de naturalisation qui pousse nos stars à préférer les ”importations”.

 

Papiers obligent…

Ces noces évitent, parfois, selon des sources bien introduites, aux célébrités de faire de longues queues devant les chancelleries occidentales, pour obtenir des visas quand ils doivent aller en Europe ou en Amérique. C’est ce qui explique la ruée des jeunes loups du showbiz à vouloir coûte que coûte chercher des benguistes. Certains aussi ont préféré installer leur épouse ou même leur famille ”derrière l’eau” afin de se faciliter la tâche. C’est le cas de la majorité des chanteurs zouglou qui ont fini par faire de l’Europe leur continent de résidence.

De ce côté-là, c’est Soum Bill qui a ouvert le chemin en épousant en 2007, Sarah Hélène Daply. Comme une mode, ont suivi Florent du groupe ”les garagistes” qui a convolé en justes noces avec Mama Méïté, la même année. Suivront ensuite Yodé qui a choisi de lier son destin à Laura Abraham en 2011. Le 20 juillet 2013, Vino, ex-membre du groupe ”Les Patrons”, a épousé Sylvie Oupoh, une semaine après lui, Henri Jacques s’est aussi mis la corde au cou avec Barbara Sinan. Sans oublier Dezy Champion qui a préféré Noëlle Lagui, une ”benguiste” à Affiba Hermine avec qui il a vécu pendant de longues années.

C’est dire que de plus en plus, les hommes et femmes du showbiz préfèrent se lier d’amour avec des ”benguistes” pour mieux vivre leur ”Amour”.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment