02222017Headline:

Sidiki Diabaté au cœur d’un scandale-Ce qui s’est passé

Sidiki Diabaté, la jeune coqueluche mandingue a démenti à travers un communiqué posté sur sa page Facebook, les accusations d’escroquerie et d’abus de confiance qui pèsent contre lui. Il est en effet, reproché à l’artiste de ne s’être pas rendu à un spectacle à Montréal,  au Canada le 17 décembre.

COMMUNIQUE

La société KEYZIT, sa filiale NEMENCIA ainsi que l’artiste SIDIKI DIABATE démentent formellement les accusations formulées à leur encontre par les organisateurs du concert prévu le 17 décembre 2016 à Montréal (DIOLO TRAITEUR, ML SQUARE 360, K ENTERTAINEMENT).

Ces organisateurs affirment avoir versé une somme de 38000 dollars à SIDIKI DIABATE ce qui est totalement faux. L’acompte versé est d’un montant de 5000 dollars. Cette somme est toujours en possession de la société NEMENCIA qui ne verse les cachets aux artistes qu’une fois la date réalisée. En cas d’annulation l’acompte est reversé aux organisateurs. Ces 5000 dollars seront donc reversés aux organisateurs dès que nous aurons leurs coordonnées bancaires.

De plus, ces organisateurs ont publié un communiqué dans lequel il est indiqué que « le remboursement des billets se fera directement par l’équipe de SIDIKI DIABATE » ce qui est également faux. KEYZIT, NEMENCIA et SIDIKI DIABATE n’ont pris aucun engagement de la sorte.

NEMENCIA est la société chargée du booking et de la production des concerts de SIDIKI DIABATE. NEMENCIA n’a jamais engagé SIDIKI DIABATE pour un concert à Dakar le 17 décembre 2016, son seul et unique concert à Dakar est prévu le 22 décembre 2016 soit 5 jours après la date prévue à Montréal.

La non venue de SIDIKI DIABATE à Montréal est uniquement liée à un problème d’ordre administratif qui l’empêchait d’être présent à temps pour le concert. L’artiste a même publié un communiqué sur sa page Facebook en annonçant que le concert serait reporté à une date ultérieure.

En réalité, les organisateurs de Montréal n’ont pas travaillé professionnellement sur cet événement en ne prenant pas les mesures nécessaires dans le cas d’une éventuelle annulation (billetterie, assurances annulation etc…). Il semblerait également qu’ils n’avaient pas les fonds nécessaires pour produire ce spectacle, qu’ils ont dépensés l’argent des billets et se retrouvent aujourd’hui dans l’incapacité de rembourser les clients. Ils fuient leurs responsabilités et essaient de faire porter le chapeau à l’artiste SIDIKI DIABATE, KEYZIT et NEMENCIA.

Par conséquent la société KEYZIT, sa filiale NEMENCIA ainsi que l’artiste SIDIKI DIABATE entendent à leur tour déposer une plainte pour diffamation contre ces organisateurs et réclamer réparation pour le préjudice subi. »

A l’en croire, l’ami de DJ Arafat serait un garçon « règlo » !

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment