08192018Headline:

Soubré / Culture: Fatou Fanny-Cissé: « Croiser les jambes et fermez les corridors pour votre avenir »

L’écrivaine, Fatou Cissé a pausé avec les autorités de la Nawa et les lauréats

En marge de la 3ème édition du prix littéraire Charles Bauza Donwahi 2017-2018, l’écrivaine ivoirienne Fatou Fanny-Cissé a effectué du 15 au 18 mai 2018, une tournée dans les établissements secondaires des quatre départements (Buyo, Méagui, Guéyo et Soubré) de la région de la Nawa, Une promesse du Conseil Régional de la Nawa qui vise ainsi à rapprocher des élèves l’auteur ayant obtenu le prix d’excellence ‘’Charles Bauza Donwahi’’ pour ses deux romans plébiscités par les élèves candidats au concours.

La tournée s’est achevée le vendredi 18 mai au Lycée Moderne 1 Bernard Zadi Zahourou de Soubré. «Nous avons promis, le 28 novembre dernier, à nos élèves lauréats de la 3èmeédition, que l’auteur des livres qui ont été plébiscités, à savoir ‘’Meava’’ pour le second cycle et ‘’Les Nuages du Passé’’ au niveau du 1er cycle, viendra jusqu’à eux pour que les messages de ces œuvres ne soient pas lointains. Nous avons donc jugé bon, pour la motivation de nos enfants, de faire venir Fatou Fanny-Cissé, auteur des deux livres », a justifié Podé Pierre, responsable dudit projet au sein du Conseil régional. Qui relève que par ce prix, le Conseil régional de la Nawa a voulu, dans les écoles de la région, rechercher l’excellence en faisant la promotion de la lecture.

Pour sa part, Fatou Fanny-Cissé, après avoir échangé avec les élèves sur son métier d’écrivain et les thèmes des œuvres choisies par ces derniers, les a exhortés à la non-violence en recommandés l’abstinence aux filles pour leurs études et leur avenir. « Ce que j’ai fait passer comme message aux enfants, surtout dans le 1er roman ‘’Les Nuages du Passé’’ qui a obtenu le prix Charles Bauza Donwahi des collèges, est qu’ils fassent attention à ce qu’ils posent aujourd’hui comme actes. Parce que les actes violents d’aujourd’hui peuvent les rattraper demain, et c’est ce qui est arrivé au héros dans ce roman. La violence ne leur profite pas. Quant aux jeunes filles, je leur ai recommandé, surtout, l’abstinence, encore l’abstinence. De croiser les jambes et de fermer le corridor pour leurs études et leur avenir. Pour celles qui sont déjà dans un mouvement assez avancé, qu’elles se protègent, qu’elles exigent d’être protégées pour leur santé, leur vie et pour pouvoir suivre leur scolarité pour être des grandes dames respectables demain », a laissé comme message aux élèves, l’enseignante-chercheur à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Fatou Cissé a reçu au terme de sa tournée de 4 jours dans la Nawa, le grand livre de la région des mains de Podé Pierre, représentant du Ministre Alain Richard Donwahi, président du Conseil régional de la Nawa. A noter que le prix d’excellence régional catégorie collège est revenu à l’élève Kassem Déhou Modeste du lycée moderne Charles Bauza Donwahi de Soubré et celui du meilleur élève régional pour les lycées à Gbogbo Kelly Laura du lycée moderne 1 Bernard Zadi Zahourou de Soubré. Ses deux cracks ont reçu chacun un ordinateur portable et une enveloppe de 100 000 FCFA chacun.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment