07162020Headline:

Superbe année pour Afrikrea qui fait une levée d’un million d’euros

Le site spécialisé dans les produits de beauté, l’artisanat ou encore la haute couture africaine continue de séduire et a signé un accord avec DHL.

Et de un million d’euros pour Afrikrea. La jeune pousse d’Abidjan, qui propose dans le monde entier les produits de créateurs africains, a réussi à convaincre les investisseurs historiques de remettre au pot.

Séduits par ce modèle qui fournit les outils techniques mais accompagne également les vendeurs dans leur stratégie d’accès au marché mondial et engrange de plus en plus de popularité (300 000 followers), des groupes comme le fonds ID4 Ventures et showroomprive.com (numéro 2 de l’e-commerce français, filiale de SRP group), présents dès le départ de l’aventure, sont apparemment convaincus par le potentiel de ce site marchand qui propose des produits de beauté, de l’artisanat ou encore de la haute couture Made in Africa vers 101 pays. En tout, la boutique en ligne compte 6 000 magasins.

Contacté par Jeune Afrique, Moulaye Tabouré, dirigeant et cofondateur d’Afrikrea, évoque également un partenariat stratégique avec DHL, par qui passent tous les envois. « Ce partenariat nous permet de faire baisser les coûts d’expédition depuis l’Afrique » La start -up, qui a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 400 000 euros, annonce ainsi des expéditions à partir de 15 euros.

« Plus on a de volume, plus c’est intéressant pour les créateurs, commente le Malien auparavant installé en France. Aujourd’hui on est à 2 000, 3 000 expéditions par an, mais nous pouvons viser bien plus haut. Cette levée va nous permettre aussi de recruter. Nous sommes 20 employés, à distance, un peu partout : en France, au Brésil. Nous prévoyons d’embaucher dans les secteurs de la tech et du marketing. »

En 2018, Afrikrea a publié sur son site un livre blanc : en plus des performances de la plateforme, cette étude offre une plongée inédite dans les perspectives de la mode africaine en ligne. À l’heure où Jumia rencontre des difficultés et sur fond de fermeture d’enseignes historiques du e-commerce africain (Afrimarket, yatoo…), Afrikrea réussit à tirer son épingle du jeu en misant sur la diaspora.

Les États-Unis semblent ainsi être le prochain Eldorado de la jeune pousse. « Notre chiffre d’affaires y a été multiplié par trois cette année », se réjouit Moulaye Tabouré.

jeuneafrique.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles