10262020Headline:

(vidéo) Julie Sheggey, la nouvelle artiste de La musique ivoirienne qui fait la une

Julie Sheggey

La musique ivoirienne vient d’ouvrir ses portes à une nouvelle artiste qui fait déjà sensation dans le milieu du showbiz. Son nom : Julie Sheggey.
D’abord danseuse, elle a travaillé avec de grosses têtes de la musique ivoirienne. On peut citer Bétika, reine Pélagie et David Tayoro. Julienne Kouadio,
alias Julie Sheggey, s’est prêtée à nos questions. Dans cette interview, elle nous parle de son dernier opus et nous confie ses projets.
Bonjour Julie Sheggey, aujourd’hui vous êtes devenue artiste-musicienne, on peut savoir pourquoi
vous avez arrêté la danse ?

“Bonjour à
vous et à tous mes fans. Je suis devenue une chanteuse car je me dis que c’est quelque
chose qui m’était destinée. Mais je m’entends toujours
bien avec ceux avec qui j’ai travaillé.”

Quelle est votre actualité ?

” Je viens de sortir un maxi single de 4 titres. Je parle de la réconciliation et autres
faits de société.
C’est essentiellement de la variété. J’ai travaillé avec David Tayoro et Patché.

Qui vous a produit ?

“Je n’ai aucun producteur. Je me bats seule pour pouvoir m’en sortir. Aujourd’hui, les gens ne font
plus vraiment de la production. Quand
tu sollicites l’aide de certaines personnes, elles vont chercher
à coucher avec vous d’abord donc c’est vraiment difficile. Je crois aussi en Dieu, et je sais que
sans
ces pratiques-là, je vais m’en sortir. ”

Expliquez-nous votre nom d’artiste?
“Je dansais pour un chanteur congolais et nous avions toutes le surnom de sheggey.

C’est comme ça que ça m’est resté. ”
Quelles sont vos affinités dans le milieu du showbiz ?

“Je pourrais citer Lamine TPJ, Jehliba. Je suis assez simple et partout
où je suis c’est la gaieté. ”
Quel est votre message aux fans ?

“J’aimerais dire aux fans que je suis venu avec un nouveau concept.
Ce concept s’appelle la sensualité.
Il invite les personnes à être plus sensuels.”

On a l’impression que vous faites comme Tina Glamour.

“Non, loin de là. C’est une maman que j’aime bien. C’est vrai que
mon concept est la sensualité
mais je ne me déshabille pas sur scène. On m’invite partout pour jouer, même pour les enfants
souvent, dans les mariages aussi. Tant que
ce n’est pas la sexualité, c’est bon.”
Etes-vous mariée ?
Non, mais j’ai un petit garçon.

A part la musique que faites-vous d’autres pour votre production ?
“Je ne fais que
la musique. Je me produis moi-même. C’est très difficile de se produire soi-même,
mais par la grâce de Dieu, ça va. Je profite de l’occasion pour inviter les producteurs
qui voudront
bien m’apporter leur soutien.
Je leur demande de ne pas voir en moi la femme, mais plutôt le talent qui est en moi.
Je suis déterminée à aller de l’avant.

Quel est votre mot de fin ?
“Je voudrais dire à tous les amoureux de la belle mélodie que Julie Sheggey est là pour vous satisfaire.
Je voudrais que tout le monde adopte
la sensualité.
Et que chacun cultive la paix.”



Comments

comments

What Next?

Recent Articles