10012020Headline:

Voila Pourquoi les Noirs au cinéma français n’ont jamais une vie “normale” 1 (extrait)

Bande-de-filles-

Pourquoi les Noirs au cinéma n’ont-ils jamais une vie “normale”?

Je suis Noire et je me demande pourquoi les Africains, les Indiens, les Asiatiques et tant d’autres « minorités » sont si peu représentées à la télévision et dans le cinéma français. C’est fou comme ça manque de diversité. Vous en voyez beaucoup des pubs avec des familles asiatiques, indiennes, noires ou arabes à la télé française ? Pas vraiment.

Alors lorsqu’on m’a parlé du film « Bande de filles » de Céline Sciamma, j’étais impatiente de voir enfin un film français avec des Noires aux premiers rôles. Ca peut paraître anodin pour certains mais j’ai envie de croire que les choses sont en train de bouger et que ce monde du cinéma français qui semble si sélectif daigne s’ouvrir un peu à d’autres horizons…

Des filles un peu paumées, en échec scolaire…

J’ai vu le film lors d’une avant -première et j’ai été… déçue. Il n’apporte rien de très différent à ce que l’on peut observer dans les reportages TV sur ces jeunes de cité. Des filles un peu paumées, en échec scolaire qui se la jouent bonhomme devant les mecs de la cité. Mouais, déjà vu. Je ne comprends pas ce que voulait montrer la réalisatrice en faisant ce film. Je crains même qu’après avoir vu le film, certaines personnes se confortent dans les clichés qu’ils peuvent avoir des jeunes filles de banlieue. Même si c’est une fiction.

Parmi les critiques du film repérées sur les forums, l’une qui est signée Cara m’a particulièrement faite écho :

huffingtonpost.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles