04182024Headline:

Insertion professionnelle: 45 jeunes formés dans les métiers du secteur de l’automobile

La Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (Fipme) et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (Bmz), à travers la Giz, ont annoncé l’insertion de 45 jeunes dans les métiers du secteur de l’automobile.

Grâce à l’appui technique de l’Institut polytechnique international François, ces jeunes ont été formés dans plusieurs métiers, à savoir : la mécanique, la peinture et l’électricité auto, etc. Cela, après un an de formation et de requalification initiée dans le cadre du programme pour l’emploi, et la promotion des Pme en Côte d’Ivoire dénommé Invest for Job pour un montant de plus de 50 millions de FCfa.

Le représentant de la Giz, Essoh Christophe, a félicité les récipiendaires qui devront mettre à profit les acquis des formateurs au profit de leur future carrière professionnelle, avant la remise de diplômes. Il a profité de l’occasion pour faire un plaidoyer auprès des entreprises du secteur de l’automobile, et particulièrement aux entreprises membres de la Fipme afin de maintenir en leur sein ces jeunes qui ont été formés sur la base de référentiels adaptés aux besoins du marché de l’automobile et des innovations du secteur.

Dr Ouattara Kanigui, président du Conseil d’administration de la Fipme, a exprimé sa gratitude à toutes les entités qui ont pris part à la mise en œuvre de ce projet de formation, de requalification et d’insertion au profit de jeunes âgés de 16 à 35 ans. Il a aussi encouragé les récipiendaires à se former davantage et à respecter la hiérarchie en entreprise.

Yao Silvère Konan, directeur général de la promotion des Pme au ministère du Commerce et de l’Industrie, a salué cette initiative qui, à l’en croire, cadre avec la vision du Président Alassane Ouattara. Pour lui, il faut continuer à promouvoir les métiers du secteur de l’automobile, notamment l’électromécanique, la mécanique qui comptent pour 46% dans les richesses générées par le secteur de l’artisanat.

« Les entreprises formatrices ont unanimement apprécié la participation de ces jeunes lors des phases pratiques. Ils ont loué leur sens d’écoute, de persévérance et de courage, souhaitant la pérennisation de ce programme afin de renforcer la qualité des compétences au niveau de plusieurs métiers de l’automobile »

What Next?

Recent Articles