03262023Headline:

Chefferie traditionnelle : Les ressortissants du Denguélé d’Adjamé ont installé leur chef

El Hadj Diaby Sanoussi Mamadou dit N’Goya est le nouveau « Dougoutigui » des ressortissants du district du Denguélé résidant à Adjamé. Il a été installé officiellement le samedi 11 mars 2023, au stade de Williamsville.

Au nom du chef de canton central du district du Denguélé, Diaby Sanoussi Mamadou a été fait chef par le ministre-gouverneur du district du Denguélé, Gaoussou Touré lui-même. Etait également présent Dr Diaby Mamadou, médecin particulier du Président de la République.

Le maire d’Adjamé, Farikou Soumahoro, a dit attendre du nouveau chef qu’il privilégie « l’intérêt général au détriment de l’intérêt particulier ». Et cela, dans l’esprit d’« Une Côte d’Ivoire solidaire » voulu par le Chef de l’État.

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, en sa qualité de «Haut patron» de la cérémonie, s’est fait représenter. Plusieurs ministres étaient également représentés à cette rencontre. Notamment Adama Coulibaly de l’Économie et des Finances, Nassénéba Touré de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Mariatou Koné de l’Éducation nationale, Mamadou Touré de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique.

Transporteur à la retraite, le nouveau chef, El Hadj Diaby Sanoussi Mamadou, est le doyen du conseil municipal de Samatiguila.

Mais samedi, au-delà des ressortissants de Samatiguila, c’est tout le district du Denguélé qui a voulu être là, à travers ses résidents, conduits par les présidents des deux conseils régionaux du Kabadougou et du Folon.

Amara Touré, au nom de l’Association des ressortissants du district autonome du Denguélé d’Adjamé (Arda), a requis de chacune des personnalités composant la riche brochette de hauts cadres issus du district d’aider la nouvelle autorité traditionnelle à faire triompher la cohésion sociale. « Soyons unis et nous serons forts », leur a-t-il dit.

Fraternelle, presque familiale, la rencontre aura donc été aussi une occasion de resserrer les rangs, avec parfois des moments à forte connotation politique.

Ainsi, le Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (Ppa-Ci) était là pour traduire la « relation particulière » de son président Laurent Gbagbo avec la grande famille Diaby dont est issu le promu.

Un tribut, sorte d’autorisation, a été symboliquement payé aux Sénoufo, considérés comme les « propriétaires terriens », selon la tradition.

Autant dire que la tradition est vraiment au carrefour de toutes les alliances ! Situé au nord-ouest, le district du Denguélé, rappelons-le, comprend les régions du Kabadougou et du Folon.

What Next?

Recent Articles