12032022Headline:

FDFP-CI : Siama BAMBA à la tête de la présidence du comité de Gestion du FDFP

Treize (13) nouveaux membres du Comité de Gestion du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle, nommés lors du conseil des ministres du 26 Octobre 2022 par le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, ont pris officiellement fonction, ce 07 Novembre 2022 au cours de la cérémonie de passation de charge sous les supervisions du ministre de tutelle et de l’Inspecteur Auditeur Général, à la maison de la Formation, siège Abidjan du FDFP.

Le Comité de Gestion est composé de trois (03) grands représentants, à savoir : les représentants du pouvoir public, des employeurs et des travailleurs.

Au cours de cette cérémonie de passation, le Secrétaire Général du FDFP, Philippe N’DRI n’a pas manqué de souhaiter le traditionnel Akwaba à ses hôtes et réitérer ses profonds remerciements à la présidente du Comité de Gestion par intérim, Madame Vallet Coulibaly Françoise, qui, grâce à sa maestria, a pu permettre à la maison de la formation de se tenir sur ses pieds. « Je m’engage et j’engage toute mon équipe au côté du nouveau président du Comité de Gestion et mettre en pratique toutes les décisions venant dudit », indique Philippe N’DRI, le Secrétaire Général du FDFP.

Le nouveau président du Comité de Gestion, Siama BAMBA, à sa première prise de parole, relève l’importance capitale des tâches et missions du FDFP et témoignage ses sincères gratitudes à SEM Alassane OUATTARA président de la République, au premier ministre Patrick ACHI et au ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage Koffi N’GUESSAN pour la confiance qu’ils ont mise en lui en le nommant à ce poste. « Nous nous engageons à travailler, avec conformité, aux principes de l’Institution et à la bonne gouvernance, et favoriser la cohésion entre le Comité de Gestion et l’Exécutif », affirme-t-il. Quand au ministre Koffi N’GUESSAN, la bonne santé de la faîtière de la formation est profitable à tous, il félicite l’ensemble des travailleurs de la maison de la formation, en dépit des embrouilles, ils sont restés fermes et professionnels. Cela a aussi été grâce à la dextérité de la présidente de Gestion par intérim. « Travailler en équipe permet de corriger les erreurs des autres, j’ai entièrement confiance à tous mais je n’accepte pas l’échec », martèle-t-il.

FDFP, la formation au service du développement

Comments

comments

What Next?

Recent Articles