06132024Headline:

Grand-Bassam: le voleur de 62 ans tente d’intimider sa victime à la barre

Poursuivi pour vol portant sur un téléphone portable à Grand-Bassam le 2 septembre 2023, A G T Martial, un sexagénaire s’est donné en spectacle le 8 septembre 2023 devant le tribunal de 1ère instance de la première capitale de la Côte d’Ivoire.

A la barre, appelé à donner sa part de vérité, il a commencé par saluer l’ensemble des personnes présentes dans la salle d’audience en criant dans le micro.

S’adressant au juge, il a commencé à citer son parcours de vie, ses relations dans la ville et dans la sphère politique locale avant de nier les faits qui lui sont reprochés.

Alors qu’il n’avait plus la parole, il tente d’intimider le plaignant et ses témoins afin que ceux-ci ne donnent pas leurs versions des faits. Et d’insister sur le fait qu’il est diabétique et souffrant d’autres pathologies

Malgré les interpellations du président du tribunal, il continuait. Pour maintenir l’ordre dans le tribunal, le juge a demandé qu’il soit menotté et conduit hors de la salle pour quelques minutes. Ce n’est qu’à l’énoncé du verdict qu’il est revenu dans la salle d’audience.

Ce n’est qu’après son départ hors de la salle que le plaignant et ses témoins ont pu bien relater les faits.

Le plaingnant rangeait son téléphone dans son sac devant un magasin quand l’objet est tombé. A G T Martial qui suivait les faits a pris discrètement le téléphone sans le remettre au vrai propriétaire.

Le hic, c’est qu’il n’était le seul à assister à la scène. Il y avait aussi 2 fillettes. Ce sont celles-ci qui vont donner l’alerte au vrai propriétaire. Il se retourne vers A G T Martial pour récupérer son appareil. Mais celui-ci refuse, arguant qu’il ne l’a pas pris.

L’affaire est portée par la suite au niveau des forces de l’ordre. La police découvre qu’après avoir volé le téléphone, il l’a remis à une complice. Elle réussit à récupérer et rendre le téléphone au propriétaire.

Placé sous mandat de dépôt le 5 septembre 2023, A G T Martial a été reconnu coupable de vol portant sur un téléphone à Grand-Bassam. Un fait prévu et condamné par les articles 457,458 et 462 du code pénal ivoirien.

Ainsi, A G T Martial a écopé de 3 mois de prison assortis de sursis.

 

What Next?

Recent Articles