12072022Headline:

Projet «Île bleue» sur 5000 hectares : la Chefferie d’Assinie s’oppose et fait de graves révélations, le promoteur se défend

Les populations d’Assinie Mafia ne savent plus à quel saint se vouer. Et pour cause, un projet dénommé «Île bleue» et porté par la Société Ivoirienne de Minerais et de Pelayarite-Holding (SCIMAP-Holding) s’annonce sur leurs terres sans accord préalable. Une version que la société réfute de son côté. Pour prendre le taureau par les cornes, la Chefferie traditionnelle de la commune a animé une conférence de presse le mardi 15 novembre 2022, en présence de sa Majesté Fian Mossou V, à la Cour royale du peuple Essouma.

Le Royaume Essouman ne décolère pas. Pour Dr Elété Aka, porte-parole des cadres et M. Ernest Kouassi, secrétaire du Roi, «nous sommes dans un Etat de droits, il y a des règles et des procédures que toute personne est amenée à respecter. Ici à Assinie, on accepte pas le dilatoire». Dans ce sens, avec des documents à l’appui, les autorités coutumières révèlent n’avoir aucunement été consultées par la société SCIMAP-Holding pour ce projet portant sur leur patrimoine foncier et s’étendant sur des milliers d’hectares. Mieux, des courriers marquant leur opposition ont été adressés aux représentants directs de l’Etat de Côte d’Ivoire dans la zone, notamment le Maire d’Assinie Mafia, Monsieur Hippolyte Ebagnitchie et le Préfet d’Adjaké, Mme Trazié Geraldo Lucie. « Monsieur le Maire, nous, chefs de villages de la commune d’Assinie-Mafia, venons auprès de vous pour faire une opposition immédiate sur le projet de lotissement et de travaux d’aménagement d’un espace rural d’environ cinq mille (5 000) hectares, dans le cadre de la réalisation du projet dénommé Île bleue », peut-on lire dans ce courrier en date du 31 octobre 2022.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles