09252022Headline:

Voici les produits les plus dangereux à ne jamais utiliser avant d’aller au soleil

Coup de soleil, brûlure, sensibilisation… Voici ce que vous risquez en utilisant ces 7 produits avant de vous exposer au soleil. Check-list.

S’exposer au soleil, c’est tout un art ! Si la règle d’or reste d’appliquer régulièrement une protection solaire adaptée à son type de peau et de n’oublier aucune partie de son corps, ce n’est pas tout ! Pour maintenir sa peau en bonne santé, on mise sur un soin après-soleil et surtout, pour éviter de l’abîmer (parfois en profondeur), il faut être extrêmement vigilant quant aux produits que l’on applique avant l’exposition. En effet, même la meilleure protection solaire au monde ne pourra pas protéger votre peau des réactions causées par certains actifs (que l’on utilise parfois toutes quotidiennement), face au soleil. Résultat ? Coup de soleil, brûlures, taches pigmentaires, peau plus fragile… Oui, c’est ce que l’on risque en utilisant des actifs inadaptés et parfois photosensibilisants. En voici 7.

Le parfum
On ne le dira jamais assez : le parfum avant d’aller au soleil, c’est un grand non ! Peu importe où vous l’appliquez, le parfum va déposer des molécules issues d’huiles essentielles qui sont photosensibilisantes et donc néfaste pour votre peau. Vous risquez donc d’obtenir des coups de soleils et des brûlures.

⋙ Bronzage : voici le produit dangereux que vous devez absolument arrêter d’utiliser au soleil

Le rétinol
Le rétinol, on l’aime pour ses bienfaits anti-âge, mais on ne l’assemble jamais avec les rayons du soleil. Tout comme le parfum, il est photosensibilisant et risque de fragiliser votre peau. S’il est utilisé contre le relâchement cutané, il risquerait, dans ce cas, de faire tout le contraire !

Certains soins hydratants
Les produits hydratants (lotions, crèmes…) à base de rétinol, de vitamine A et d’acides alpha hydroxydes sont, au contact du soleil, photosensibilisants. Pour bien faire, on évite d’appliquer un soin hydratant avant d’aller au soleil, ou sinon, on privilégie des soins avec une protection solaire de 30 ou plus et on cache au maximum sa peau des rayons. Mieux vaut miser sur des soins ultra-hydratants et réparateurs le soir, sur une peau bien nettoyée.

Les huiles essentielles
Dans les parfums ou certains soins faits maison, oui les huiles essentielles sont partout ! Cependant, s’il y a bien un endroit où elles ne doivent pas être, c’est sous le soleil. Pour la peau, pour les cheveux… elles peuvent devenir très irritantes avec les rayons du soleil et risquent de faire apparaître des taches brunes sur votre peau.

Les acides de fruits
Les acides de fruits (glycolique, citrique, lactique…) sont plébiscités pour leur pouvoir exfoliant. Le plus souvent présents dans les lotions et les gommages, ils fragilisent la peau en lui extirpant sa couche superficielle, la rendant plus sensible aux rayons UV. Privilégiez-le le soir, pour que votre peau puisse se régénérer paisiblement la nuit et surtout, n’en abusez pas (pas plus d’une fois dans la semaine).

Certains écrans solaires
Attention, utiliser un écran solaire est primordial quand on s’expose et ce, tout au long de l’année, mais attention, il y a une nuance ! Si votre protection contient des benzophénones, cinnamates, 4-diméthyl-m-dioxane, 6-acétoxy-2 ou encore des PABA, elle peut donc sensibiliser votre peau.

Le monoï
Quand l’été approche, nous sommes beaucoup à avoir le même réflexe : s’armer de ses soins au monoï. Avec son odeur si particulière, il nous donne directement l’impression d’être en vacances et on ne s’en passe plus. Sur la peau, sur les cheveux… on s’en met partout ! Pourtant, le monoï augmente le risque de brûlure sur la peau et assèche davantage les cheveux… Cependant, il ne faut pas le bannir totalement ! Le monoï est très hydratant et ne fera pas de mal à votre peau à condition de l’utiliser dans un soin après-soleil.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles