06172024Headline:

Affaire DJ Congélateur: Mauricette Aholia entendu par la PLCC

Une récente vidéo d’interview de DJ Congélateur, partagée par la blogueuse Mauricette Aholia, accuse gravement le producteur et promoteur d’événements Nama Bouaké. Suite à cette diffusion, Nama Bouaké a porté plainte contre la blogueuse, entraînant son audition par la PLCC.

L’affaire entre DJ Congélateur et Nama Bouaké Production a pris une nouvelle dimension. Dans une interview vidéo partagée sur les réseaux sociaux, l’artiste baoulé a expliqué au micro de la blogueuse ivoirienne Mauricette Aholia qu’il avait été abandonné par sa structure.

« Nama Bouaké et Whyty Manadja ont décidé de ne plus s’investir dans ma carrière musicale. Ils m’ont mis à la disposition d’un homme du nom de Noël Jean de Dieu. Ce dernier n’a jamais trouvé un contrat de spectacle pour moi. Par la suite, un jour, il m’a demandé de faire mes bagages pour qu’il m’accompagne au village’’, disait-il.

Selon DJ Congélateur, il a été trompé par le promoteur d’événements et producteur d’artistes Nama Bouaké. Il ne lui a jamais remis une somme importante pour qu’il puisse subvenir à ses besoins dans son village. « Ils ont eu ce qu’ils voulaient de moi, raison pour laquelle ils sont venus me déposer au village’’, avance-t-il. Des propos qui portent de graves accusations sur Nama Bouaké et sa maison de production basée en France.

Face à la situation engendrée par l’ex-assistante de l’artiste Manadja Confirmé, cette dernière a été convoquée par l’ancien producteur de DJ Congélateur pour une audition à la PLCC. Afin d’informer les internautes, Mauricette Aholia, qui s’est rendue le mercredi 5 juin dans les bureaux de la police en charge de la cybercriminalité, a publié un message sur sa page Facebook. « Bonjour à tous, ce matin (NDLR : mercredi 5 juin), j’ai été convoqué(e) par la PLCC suite à une plainte déposée par Monsieur Nama Bouaké après la publication de l’interview avec DJ Congélateur’’, écrit-elle.

Par ailleurs, après avoir été entendue par les agents de la PLCC, qu’elle a remerciés pour leur accueil et leur professionnalisme, la blogueuse a pu rentrer chez elle en toute liberté. Elle a ensuite tenu à préciser qu’elle n’avait nullement l’intention de ternir l’image de Monsieur Nama Bouaké ni celle de son entreprise. Elle a également présenté ses excuses les plus sincères au producteur, tout en remerciant tous ceux qui l’ont soutenue.

What Next?

Recent Articles