12142018Headline:

Après la condamnation de DJ Arafat, Hervé Naï jubile crache ces vérités à DJ Arafat

Hervé Naï, le plaignant après la bastonnade filmée de son fils, s’est confié à Linfodrome après le verdict de la condamnation de DJ Arafat. Heureux de ce que « justice a été rendue », Hervé Naï a salué le travail de la justice ivoirienne. La condamnation de DJ Arafat à 12 mois de prison ferme assorti de 20 millions F Cfa paraît à ses yeux comme un signe fort pour ceux qui pensent être au-dessus de la loi.

Poursuivi pour coups et blessures volontaires et acte de cybercriminalité, DJ Arafat a été condamné dans la matinée de ce vendredi 25 mai à une peine de 12 mois de prison ferme assorti d’une amende de 20 millions F Cfa. Également, pour contraindre le chanteur à purger cette peine, un mandat d’arrêt à effet immédiat a été lancé contre lui.

Depuis plus de trois mois, DJ Arafat, après avoir été entendu au commissariat dub22ème arrondissement d’Angré Mahou, a été assigné en justice par Hervé Naï. Son fils Marc Régis Naï avait été battu et sa nudité dévoilée sur les réseaux sociaux par DJ Arafat. Après trois procès, le verdict est tombé. Et le plaignant ne nous a pas caché sa joie après le verdict.

Contacté par téléphone par Linfodrome quelques minutes après le verdict, Hervé Naï a traduit la joie qui l’anime. « Nous sommes heureux de l’issue du procès », a-t-il confié. À l’en croire, « cela servira de leçon à ceux qui pensent être au-dessus de la loi ». Selon lui, avec cette sentence, « l’honneur du petit et de la famille a été lavé ».

Déplorant cette situation qui met à mal la carrière de DJ Arafat, Hervé Naï explique qu’il « ne serait jamais allé aussi loin si lorsque l’histoire a commencé, DJ Arafat avait demandé pardon ». Aussi, a-t-il félicité la justice ivoirienne pour le bon travail. « Merci à la justice ivoirienne, car justice a été faite », a-t-il traduit.

En tournée européenne, DJ Arafat a jusqu’à vingt jours, dit-on, pour faire appel. Avec la tournure que prend cette affaire, il risque d’écourter sa tournée pour se concentrer davantage sur ses démêlés judiciaires. Ou encore, il prendra le risque de rester en France pour éviter de purger sa peine.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment