10192018Headline:

Après Pat Saco, Fadal Dey attaque Mme Irène Vieira, « Si c’est vrai que vous donnez 14 millions F Cfa au ministre chaque 3 mois, vous devez une explication aux sociétaires que nous sommes »

Après les accusations de Pat Saco à l’encontre du Burida et du ministre de la Culture et de la Francophonie qui ont valu à l’artiste des menaces de poursuites judiciaires pour diffamation et accusations vaines et sans fondement, c’est le tour du reggaeman Fadal Dey de chercher à comprendre ce qui se passe au sein de l’instition dont il est sociétaire depuis 1997. Dans une lettre ouverte à la directrice générale de l’institution publiée sur sa page Facebook, il marque son indignation face au calvaire des artistes pendant Maurice Bandaman toucherait la somme 14 millions F Cfa issue de leurs répartitions.

UNE PETITE NOTE À MADAME LA DG DU BURIDA

Bonjour madame
Je suis Kone Ibrahima Kalilou dit Fadal Dey. Je suis sociétaire du Burida et mon numéro matricule est le 1301.
Date d’adhésion: 15-12-1997.

À lire cet article : Pat Saco charge à nouveau Maurice Bandaman et le Burida : « Eux-mêmes, ils ont reconnu qu’avant on prenait l’argent »

Je viens respectueusement par ces quelques lignes auprès de vous m’imprégner de la gestion du Burida en tant qu’artiste mais surtout artiste en activité.

Je pense en avoir le droit car en réalité les vrais patrons de cette structure ce sont les artistes que nous sommes et non l’état.

Même si vous avez été nommée par Mr le ministre de la Culture,
je pense que cette nomination a été faite dans le but d’améliorer les conditions de vie des artistes de ce pays. Et c’est cela la vision principale de son excellence Mr le président de la République. L’amélioration des conditions de vie des ivoiriens.

Loin de moi toute idée de manquement en votre autorité ou à l’autorité qui vous a nommé. Mais depuis un moment il y a beaucoup de bruits qui courent sur votre gestion du Burida et cela devient inquiétant.

Je pouvais vous appeler ou vous adresser cette note inbox mais comme ce dont je vais vous parler est déjà connu de tous et se trouve sur les réseaux sociaux je le fais donc publiquement.

Madame,
Je viens de voir sur la page du journaliste d’investigation Mr Claude Dassé une réaction qui serait de Mr Michel Baroan ancien DG du Burida affirmant que vous lui auriez affirmé à paris que vous donnez 14 000 000 fcfa à Mr le ministre de la Culture au titre du Fac (fonds d’action culturelle) et cela chaque 3 mois.

Cela fait donc deux personnalités du monde de la culture qui nous parlent publiquement de ce dossier de 14 millions F Cfa que toucherait Mr le ministre de la Culture chaque 3 mois au Burida. Messieurs Pat Saco artiste chanteur du groupe espoir 2000 et Michel Baroan ancien DG du Burida.

Lire aussi : Pat Saco déshabille le ministre de la Culture et de la Francophonie : Maurice Bandaman riposte avec une menace de poursuite en justice

La sortie de Mr Pat Saco fut démentie sur les réseaux sociaux par le Burida et Mr le ministre lui-même. Il y a eu même des menaces de plaintes contre Pat Saco si ce n’est déjà fait de la part du Burida et de Mr le ministre.

Mais si on veut se référer aux rumeurs concernant votre bord politique et celui de Mr Michel Baroan qui vit aujourd’hui en exile en france, je peux me dire que vous pouvez vous dire des petits secrets.

Surtout, qu’il y’a des retrouvailles pendant lesquels l’africain aime se lâcher très souvent sans faire attention. (Notre bouche là parle trop) c’est ça qui est là aujourd’hui.

Mme le DG si c’est vrai que vous donnez 14 millions F Cfa à Mr le ministre chaque 3 mois, je pense que vous devez une explication aux sociétaires que nous sommes. C’est une question de droit.

1-C’est quoi le fac (fonds d’action culturelle) ?

2-Qui a droit à ce fond et comment en obtenir?

3-Si ce fond est destiné à être réparti entre les artistes comment ce fait cette répartition ?

4-Est ce l’état qui place ce fond au Burida où ce sont les droits des artistes que vous collectez sur le terrain?

5-Si c’est vrai que vous donnez 14 000 000 a Mr le ministre chaque 3 mois il reçoit cet argent en tant que qui ?

6-Si c’est en tant qu’artiste écrivain qu’il reçoit tout cet argent, alors l’écrivain Bandama Maurice a quel œuvre sur le marché dont les droits peuvent lui rapporter 14 millions F Cfa chaque 3 mois dont 56 millions F Cfa dans l’année?

7-Quels intérêts ont messieurs Pat Saco et Michel Baroan pour faire de tels affirmations sur la place publique ?
Autant de questions dont nous souhaiterons avoir des réponses.

À lire aussi cet article : Après ses accusations contre Maurice Bandaman et le Burida, Pat Saco bientôt devant le tribunal : Deux plaintes portées contre le chanteur

Pour finir madame le DG, ces jours ci le Burida a viré sur mon compte 34 980 fcfa comme droit d’auteur. Incroyable mais vrai. Nous sommes en 2018.
Moi qui suis tout le temps parti.
Moi dont les œuvres sont jouées sur la quasi totalité des radios sur toute l’étendue du territoire national.

34 980 fcfa qui doivent permettre d’améliorer mes conditions de vie. Pendant ce temps l’écrivain Bandama Maurice et ministre de la Culture toucherait 14 millions de nos francs chaque 3 mois.

Je souhaite donc que vous ayez une rencontre avec nous sociétaires au cours de laquelle nous allons débattre de ces sujets afin que tous nous soyons au même niveau d’information et de compréhension.

Tout en souhaitant une suite favorable à ma demande, acceptez madame le DG, mes salutations distinguées.

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment