02052023Headline:

A’Salfo : « Assimi Goïta a compris que la libération des soldats ivoiriens était indispensable »

A'Salfo : rencontre avec le leader de Magic SystemLe lead Vocal du groupe Magic System «A’salfo» a tenu à se prononcer au lendemain de la libération des 46 soldats ivoiriens et a donné un point de vu sur la situation au Burkina faso, au micro d’AbidjanTv.net.

«Je suis très heureux pour les militaires, mais aussi de voir que nous sommes parvenus à une fin heureuse. Ce problème n’avait que trop duré et polluait les relations entre la Côte d’Ivoire et le Mali. Ce sont deux peuples qui sont historiquement solidement liés. Alassane Ouattara a fait preuve de sang-froid pour mener cette délicate affaire à bien. Il doit en être remercié. Tout comme les autorités maliennes. Assimi Goïta a compris que la libération des soldats était une priorité pour la Côte d’Ivoire, indispensable pour préserver les bonnes relations entre nos deux peuples, qui sont frères» a dit A’salfo avant de se prononcer sur le cas du Burkina Faso.

«La situation au Burkina-Faso est complexe. Deux coups d’État en une année, cela ne peut évidemment que provoquer une forte instabilité dans le pays. Et lorsque l’on observe que le sentiment anti-français gagne du terrain et que l’on voit les signes d’un rapprochement clair entre les autorités burkinabè et la Russie, on ne peut que s’inquiéter pour la cohésion de la sous-région. Vous savez ce que l’on dit : quand la Côte d’Ivoire éternue c’est le Burkina qui est enrhumé, et vice-versa. Une déstabilisation du Burkina n’est profitable à aucun pays de la sous-région» s’est insurgé A’salfo.

Melv

Comments

comments

What Next?

Related Articles