10052022Headline:

« C’est un homme de caractère », Emmanuel Adébayor encense Vladimir Poutine

L’international Togolais Emmanuel Adébayor a exprimé son admiration profonde au président Russe Vladimir Poutine. Dans sa déclaration faite à la presse moscovite, l’ex-attaquant de Tottenham a affirmé que Poutine est un « homme de caractère » et qu’il apprécie plus son « haut niveau de discipline ».

Alors que l’Occident s’acharne contre la Russie pour son offensive en Ukraine, Emmanuel Adébayor a défendu le pays contre les sanctions de l’UEFA et de la FIFA. La légende togolaise a, par la même occasion, révélé son admiration au patron du Kremlin.

«J’aime Poutine en tant que personne. De toute évidence, c’est un homme de caractère. S’il dit non, il ne le fait pas. S’il dit oui, c’est oui. Ce que j’apprécie le plus chez lui, c’est son haut niveau de discipline. Quand il dit quelque chose, il le fait toujours», a déclaré l’ancien attaquant d’Arsenal qui est en Russie depuis quelques jours.

L’intraitable Poutine…

Le président Russe Vladimir Poutine a lancé depuis le jeudi 24 février 2022, une offensive militaire contre l’Ukraine. L’objectif de cette opération, consiste selon Moscou, à dénazifier et démilitariser l’Ukraine. Malgré les répercussions multiples, Poutine reste droit et ne compte pas abdiquer à son combat sans atteindre ses objectifs.

Les forces russes continuent de progresser ce mercredi dans le Donbass, où les habitants de Sloviansk, prochaine cible de Moscou, sont appelés à évacuer face aux intenses bombardements. Le gouverneur de la région de Donestk, Pavlo Kyrylenko, a annoncé deux morts et sept blessés dans des frappes qui ont notamment visé le marché de la ville.

Avec la chute dimanche de Lyssytchansk, les forces russes contrôlent la quasi-totalité de la région de Lougansk et cherchent désormais à faire de même dans celle de Donetsk pour occuper ainsi l’entièreté du Donbass.

Mardi, l’ONU a dénoncé le bilan civil « intolérable » du conflit (près de 5.000 civils tués confirmés, dont 335 enfants, une estimation sans doute bien en dessous du bilan réel) et les nombreuses violations des droits humains visant la population.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles