09192020Headline:

Christy Mack, star montante du X tabassée : La choquante lettre de suicide de son ex War Machine…

Christy Mack

War Machine n’a finalement pas de regrets. Alors qu’il avait tenté de se suicider en prison, où il est incarcéré pour avoir tabassé son ex-compagne, la pornstar Christy Mack, l’ex-athlète MMA avait laissé une lettre. Mais loin de reconnaître sa faute, il y justifie ces coups et se place même en victime selon TMZ.com, qui a pu lire la note. De quoi enfoncer encore un peu plus l’agresseur sur lequel pèsent pas moins de 32 charges…

Non content de voir les preuves s’accabler, War Machine aggrave encore son cas. Dans sa lettre, il n’a en effet rien trouvé de mieux que de rejeter la faute sur Christy Mack, qui avait selon lui “changé” après que le couple se fut remis ensemble une première fois. Il dit que la surprendre avec un autre homme a été “dévastateur” pour lui, “plus que vous ne pouvez l’imaginer”. “Ce n’est pas seulement ton infidélité mais la manière dont tu t’es occupée de lui et dont tu l’as protégé”, écrit-il.

Dans la suite de la lettre, War Machine s’apitoie sur son sort. “Je ne comprends toujours pas comment je me suis mis dans ce bordel. Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé. Je ne comprends pas comment c’est arrivé. Tout allait pourtant si bien dans ma vie”, écrit-il. Le lutteur ose même comparer ce qu’il a fait à la relation de Christy Mack avec un autre homme. “Je te pardonne alors s’il te plaît, pardonne-moi”, lance le lutteur tatoué qui été retrouvé inconscient dans sa cellule de Clark County (Nevada) où il venait de tenter de se suicider par pendaison, jeudi dernier.

Tout bascule le 8 août dernier dans la vie de War Machine (32 ans). Il débarque au domicile de son ex-compagne Christy Mack à Las Vegas et la trouve en compagnie de Corey Thomas, un ami à elle. Il les roue alors de coups, laissant son ex avec des os brisés, le nez et des dents cassés ainsi qu’une rupture du foie. “Quand il est arrivé, sans même dire un seul mot, il a commencé à frapper mon ami. Ensuite, il l’a éloigné et s’est attaqué à moi. Il m’a forcée à me déshabiller et à me doucher devant lui. Puis, il m’a frappée au visage, je n’ai même plus le souvenir de combien de fois il a pu me frapper”, avait-elle raconté sur Twitter où elle avait posté les photos chocs de son visage et de son corps meurtris.

Après une semaine de cavale, Jonathan Koppenhaver alias War Machine avait été arrêté à Los Angeles. Il a été placé en détention sans possibilité de libération sous caution, et 32 charges ont été retenues contre lui, dont coups et blessures, étranglement, kidnapping, contrainte, cambriolage et agression sexuelle. Malgré les preuves accablantes, il avait pourtant plaidé non coupable, son avocat déplorant des “poursuites excessivement zélées”. “J’aurais souhaité que cet homme ne soit pas là et que Christy et moi soyons fiancés et heureux. Je ne sais pas pourquoi je suis aussi maudit. Un jour, la vérité éclatera”, avait tweeté l’athlète qui ne devrait pas retrouver la liberté de si tôt…

purepeople

Comments

comments

What Next?

Recent Articles