11132018Headline:

Diffusion des photos de l’incarcération de Kaaris.

Des photos de l’incarcération du chanteur Kaaris ont récemment animé les réseaux sociaux. Pour faire la lumière sur les circonstances de cetet “fuite”, une enquête a été ouverte par la direction de l’administration pénitentiaire (Dap).

Le buzz était au rendez-vous sur les réseaux sociaux cette semaine, concernant l’incarcération du rappeur Kaaris. Des photos du rappeur dans sa cellule de prison ont en effet été diffusées sans l’accord des responsables de la prison de Fresnes où il ets detenu.

Ainsi l’on pouvait voir sur des comptes Twitter et Instagram, des photos et vidéos du rappeur faisant les cent pas dans une cour de la prison, et en selfie aux côtés d’un autre détenu. Comme si cela n’était pas assez, la fiche de détenu de Kaaris provenant d’un logiciel de l’administration pénitentiaire a aussi été diffusée. Un document important qui comporte des informations sur le détenu.

Ce qui a suscité l’ouverture d’une enquête de la direction de l’administration pénitentiaire (Dap) pour situer les responsabilités. Dans l’exécution de cette enquête, des fouilles ont été faites au sein de la prison de Fresnes où est incarcéré le chanteur Kaaris. Des portables ont été saisis, lors des fouilles. Pour les syndicats, ces nouvelles fuites n’ont rien d’exceptionnel. « En 2016, plus de 33 000 téléphones mobiles ont été saisis dans les prisons françaises, qui comptaient alors autour de 68 000 détenus », lit-on dans les colonnes du site français Lemonde.fr.

Mélèdje Tresore

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment