12142018Headline:

Doliziana Debordo en colère après la condamnation de DJ Arafat

DJ Arafat peut compter sur Doliziana Debordo dans l’affaire de sa condamnation à 12 mois de prison assorti de 20 millions F Cfa de dommages et intérêts. L’ex-membre de la Yôrôgang de DJ Arafat plaide pour la libération de Beerus Sama et demande l’implication de tous les artistes ivoiriens dans sa démarche.

Il ne nie pas la culpabilité de DJ Arafat dans l’affaire « Hervé Naï contre Arafat ». Bien au contraire, Doliziana Debordo reconnaît l’erreur de son confrère toutefois, il demande une clémence pour le patron de la Yôrôgang. Pour lui, la peine infligée à DJ Arafat est assez lourde et donc à revoir. Sinon, qu’il soit complètement acquitté.

À lire cet article : Depuis la France, DJ Arafat annonce : « Ceux qui pensent que je ne peux pas arriver à Abidjan, le 16 juin je serai là »

Dans sa démarche de ne pas voir condamner DJ Arafat à une peine de prison ferme, il souhaite l’implication de tous les artistes ivoiriens. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il ne comprend pas l’inaction de certains de ses confrères depuis le déclenchement de cette affaire.

« Tout le monde fait des erreurs. C’est un être humain. Entre nous artistes on doit se soutenir. Le malheur arrive à tout le monde et si certains artistes ne sont pas fichus de soutenir celui-là qui s’est battu et qui continue de se battre pour l’identité culturelle de la Côte d’Ivoire, pensez aussi qu’un jour cette situation peut vous arriver. On n’est pas amis certes mais on n’est pas ennemis et c’est dans ces moments-là qu’on a besoin », a-t-il clarifié sur sa page Facebook.

À l’en croire, dans de pareils moments, il n’est point question de rester inactif. C’est la raison pour laquelle, il s’offusque du comportement de certains fans de DJ Arafat qui plutôt que de passer leur temps sur Facebook pour injurier, ne mènent d’actions visant à demander pardon au plaignant pour voir libérer leur idole de cette condamnation.

Lire aussi : Debordo prend position pour DJ Arafat après sa condamnation : « Si Arafat va en prison, le couper-décaler va prendre un coup »

« Certains fans analphabètes qui passent leur temps à insulter les autres artistes aussi c’est le moment de vous lever, d’être motivé et dévoué en faisant un maximum de bruit pour que nous soyons entendus et ensemble présenter nos excuses au papa du jeune Marco, monsieur Naï au lieu de rester sur vos téléphones ou vos ordinateurs pour dire moi je suis un ‘’Chinois, la Chine, la Chine, la Chine’’ », a-t-il fustigé.

Pour Doliziana Debordo, tout est encore possible pour ne pas que DJ Arafat fasse la prison. Car, justifiera-t-il, des faits beaucoup plus graves que celui de son confrère ont été pardonnés. « Il a peut-être fait une erreur, c’est vrai mais on a vu pire, des gens qui on perdu des parents mais qui ont pardonné. Alors, tous les artistes, soutenons notre frère afin que notre pardon soit accepté par monsieur Naï. Soutien frérot on est avec toi DJ Arafat », a-t-il manifesté.

À lire aussi cet article : DJ Arafat confie : « Même si je vais à la Maca, la ‘’Chine’’ viendra assurer ma sécurité »

Condamné par la justice ivoirienne le vendredi 25 mai à 12 mois de prison ferme assorti de 20 millions F Cfa de dommages et intérêts pour coups et blessures volontaires et acte de cybercriminalité sur la personne de Marc Régis Naï, DJ Arafat reçoit des soutiens de sa corporation. DJ Arafat qui a annoncé son retour sur Abidjan pour le samedi 16 juin, va faire appel de la décision.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment