02182020Headline:

E-commerce: Jack Ma, le fondateur ” d’alibaba ”, tire sa révérence

Le président ” d’Alibaba ” quitte ce mardi l’empire du e-commerce qu’il a fondé il y a 20 ans. Il avait annoncé sa retraite anticipée il y a un an.

Une dernière fois, le «Crocodile du Yangtze» va se muer en rock star. Pour fêter sa «retraite» anticipée, et ses 55 ans, le milliardaire Jack Ma, surnommé le «Steve Jobs chinois» va allumer le feu dans un stade entier, ce mardi à Hangzhou, capitale d’Alibaba, l’empire du e-commerce qu’il a fondé il y a tout juste 20 ans. Le lutin du tech aime se muer en bête de scène sous les accoutrements les plus loufoques face à ses milliers d’employés qui cette fois tireront une petite larme, en voyant s’éloigner leur charismatique leader, alors que l’horizon économique de la Chine s’assombrit, en pleine guerre commerciale avec Donald Trump.

L’ancien prof d’anglais autodidacte avait pris de court les marchés, et le Parti Communiste en annonçant, il y a un an tout juste sa retraite anticipée le 10 septembre 2019, transmettant le bâton de «Président exécutif» à son fidèle lieutenant et déjà PDG Daniel Zhang. «Ma Yun», comme l’appellent les Chinois peut partir la tête haute, lui qui a transformé sa start up fondée en 1999 dans un petit appartement d’Hanghzou en multinationale défiant aujourd’hui les mastodontes américains eBay et Amazon, avec une capitalisation boursière estimée à 470 milliards de dollars. Grâce à une stratégie agile tous azimuts, symbolisé par son portail Taobao, et son système de paiement en ligne Alipay, l’Empire Alibaba est devenu un pilier incontournable de la seconde économie mondiale. Et malgré le ralentissement de la croissance chinoise, il a vu ses revenus continuer à croître de 42% au second trimestre.

Hits2Babi.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment