01162017Headline:

Kim Kardashian aurait encaissé près d’$1 million une publicité « trompeuse » sur les nausées matinales

kim Kardashian

Kim Kardashian vient d’être rappelée à l’ordre par des responsables gouvernementaux pour partage de conseils trompeurs sur des pilules contre les nausées matinales dans une publicité diffusée dans les médias sociaux.
La Food and Drug Administration a ainsi qualifié son parrainage du produit Diclegis de « trompeur », et retiré les critiques élogieuses qu’elle en a fait, avec un selfie, d’Instagram, Twitter et Facebook.
Selon la FDA, Kim Kardashian tombe sous le coup de la loi fédérale, pour avoir omis d’avertir ses millions de fans des inconvénients potentiels de cette pilule. L’agence a précisé que les violations étaient « graves et répétées ».
Le Diclegis n’a pas été testé sur des femmes atteintes de nausées matinales sévères -connues médicalement sous le nom d’hyperemesis gradivarum- et il pourrait avoir des effets secondaires inconnus s’il est combiné avec la pilule.
Le message original, qui a été « liké » sur différents sites par des centaines de milliers de fans, commençait par un tonitruant « OMG » (« Oh my God ! » –Oh mon Dieu !) de la star, qui poursuivait en disant qu’elle était « tellement excité et heureuse des résultats » après que ses troubles aient disparu.
Bien que Kim Kardashian ait bien dit dans son post qu’elle était « en partenariat » avec le fabricant Duchesnay, elle n’a pas été explicite sur le fait qu’elle a été payée pour faire ce post –ce que la société a reconnu depuis.
Le post de Kim Kardashian se terminait avec un rappel de consulter un médecin avant de prendre la pilule, et un lien vers un autre site Web avec des informations de sécurité.
Mais, selon une lettre de plainte de responsables de la FDA, « cela ne permet pas d’atténuer l’omission trompeuse d’information sur les risques ».
L’agence a exigé que les posts soient supprimés immédiatement, ce qui a été fait.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment