06202018Headline:

La Côte d’Ivoire a remporté Africanova la 4è édition édition 2012 du festival national de la coiffure.

Pour ce 4è rendez-vous annuel, 10 pays ont répondu à l’invitation de Mme Jeannette Sépi, présidente du syndicat national des coiffeurs et esthéticiens de Côte d’Ivoire (SYNACECI) qui pilotait l’évènement. A l’arrivée, les jurés ont désigné la Côte d’Ivoire, vainqueur de l’édition 2012 d’Africanova. Avec 165 points sur 200, Fatou Kéïta, la représentante ivoirienne devance celles du Burkina Faso et du Togo, classées respectivement 2è avec 130 points et 3è avec 114 points. «La créativité et la recherche ont favorisé la candidate ivoirienne. L’assemblage de calebasse et feuilles donnaient l’impression d’éléphant et le tout en harmonie avec l’habillement du mannequin», a souligné Julien Varol, membre du jury. Quant à Fatou, la gagnante, elle explique avec le sourire sa trouvaille : «j’ai représenté la nature sur la tête du mannequin avec des feuilles de cocotier, des calebasses, du bois scié et bien entendu des mèches puisque nous étions dans un évènement de coiffure. »

Fatou Kéïta est originaire de Toumodi où elle a monté Mata Coiffure en 2002. A côté d’elle, deux autres ressortissantes de cette localité ont remporté des prix à ce grand format de la coiffure ivoirienne. Il s’agit d’Amenan Mahilé N’Dri qui a décroché le Peigne Ivoire 2012 dans la catégorie Coiffure Dames des professionnels et le candidat n°4 qui a obtenu la 3è place au niveau de la coiffure Hommes. Les compétitions étaient aussi ouvertes à d’autres domaines de coiffure à savoir les catégories Coiffures artistiques nationales et les apprenantes. C’est-à-dire les apprenties dans les différents salons de coiffure pour qui ce concours représente une reconnaissance professionnelle.

En gros, la 4è édition d’Africanova et le festival national de coiffure 2012 ont réuni du beau monde à la salle de conférence du ministère affaires étrangère au Plateau dimanche dernier, de 9 heures à 18 heures. Tout n’a pas été aisé mais l’organisation a tenu jusqu’au bout. «ça a été un défi qu’on a relevé parce que nous avons eu de nombreuses difficultés dans l’organisation par manque de sponsor. Africanova est un vieux concept qui est resté dans les tiroirs. On se bat pour le faire sortir de là», rappelle Jeannette Sépi, présidente du SYNACECI. Le projet Africanova a vu le jour en 1999. La première édition a été organisée la même année au Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire par le SYNACECI en partenariat avec l’organisation mondiale de la coiffure (OMC). La 2 édition s’est tenue en 2001 à Bamako au Mali et la 3è en 2009 en Côte d’Ivoire. L’idée de départ était de faire un véritable championnat de la coiffure au niveau des états africains. Ce qui n’a jamais été fait réellement à tel point qu’Africanova évolue bon an mal an dans un cadre purement sous-régional en Afrique de l’Ouest.

 

topvisage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "La Côte d’Ivoire a remporté Africanova la 4è édition édition 2012 du festival national de la coiffure."

  1. Super article bien utile ! Sinon, je ne connaissais pas

Leave a Reply

Submit Comment