07252017Headline:

La police de Miami refuse d’assurer la sécurité de Beyoncé : “Nation of Islam” lui propose ses services

beyonce farankan

La police de Miami refuse d’assurer la sécurité de Beyoncé tant qu’elle ne s’excuse pas: “Nation of Islam” lui propose ses services (vidéo)

La polémique autour de Beyoncé ne cesse de prendre de l’ampleur. Suite à sa performance lors du Super Bowl, la chanteuse s’est attirée les foudres de la police américaine, selon le Daily mail. Certaines images de “Formation”, le clip du dernier titre de la diva dénoncent les violences policières dont sont victimes de nombreux Noirs américains. Lors du Super Bowl, les danseuses de Beyoncé formaient un X en référence à Malcolm X, le défenseurs des droits des Afro-Américains et leurs tenues étaient un hommage aux Black Panthers, le mouvement révolutionnaire afro-américain dont certains des leaders ont été pourchassés par la police durant plusieurs années, ce que les forces de l’ordre n’ont pas du tout apprécié. De nombreux agents de Miami ont décidé de ne pas assurer sa sécurité lorsque le concert de la fameuse tournée de la diva, “Formation World Tour”, aura lieu dans leur ville, peut-on lire sur le site Trace.

Le fait que Beyoncé profite du Super Bowl cette année pour diviser les Américains en favorisant les Black Panthers et son message anti-police montre comment elle ne supporte pas l’application de la loi. Je salue l’officier Richard Rainey, qui a succombé à ses blessures après avoir été abattu par deux membres des Black Panthers, qui avait tiré sur un arrêt de la circulation. Je salue aussi les dizaines de responsables de l’application de la loi qui ont été assassinés par des membres des Black Panthers“, a écrit Javier Ortiz, le Président de la Police de Miami, dans un communiqué.

“Fruit of Islam”

Contre toute attente, un homme a proposé ses services à la femme de Jay Z, selon le site Vibe. Il s’agit de Louis Farrakhan, le dirigeant de l’organisation religieuse noire américain appelée “Nation of Islam”. L’Américain, influencé par Malcolm X, montre son soutien à la star et veut mettre à son service “Fruit of Islam”, l’équipe de sécurité de son mouvement. Dans un discours donné lors de la Nation of Islam’s Saviours Day 2016, Farrakhan a félicité Beyoncé pour sa prise de position et a ouvertement critiqué ses détracteurs. L’homme a comparé la lutte des Noirs américains à celle de l’Holocauste, en demandant la même sympathie pour les deux injustices. “Lorsque l’un d’entre nous montre un peu d’indépendance… Regardez comment Beyoncé est traitée en ce moment“, a lancé le dirigeant.

Beyoncé s’exprime aux Grammy Awards

Beyoncé a pris la parole lors des Grammy Awards afin de répondre à la polémique.”L’art c’est la célébration impénitente de la culture par l’expression libre. Il peut avoir un impact sur les gens de multiples manières et pour différentes raisons à différents moments. Certains réagiront. Certains répondront. Et certains seront chavirés“, a déclaré la chanteuse.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment