10272020Headline:

Le testa­ment de Lady Diana est main­te­nant dispo­nible en ligne

Lady Diana

Le gouver­ne­ment britan­nique a mis en ligne ces derniers jours plus de 41 millions de testa­ments. On y trouve ceux de très nombreux incon­nus, mais aussi celui de Chur­chill, Dickens et Lady Di.

Vous voulez savoir ce qu’il y avait préci­sé­ment dans le testa­ment de Lady Diana ? Il est désor­mais possible de le savoir, grâce à une nouvelle base de données mise en ligne en fin de semaine dernière par le gouver­ne­ment britan­nique. Grâce à l’ou­til « Find a will » (soit « Trou­ver un testa­ment »), vous pouvez aller consul­ter plus de 41 millions de docu­ments. Dans cette énorme masse d’in­for­ma­tions, il y a la fiche de Diana Spen­cer, mais encore faut-il la trou­ver. Car le site est actuel­le­ment en version bêta, et des bugs empêchent le bon fonc­tion­ne­ment de la barre de recherche. Si vous cher­chez une Diana Spen­cer, décé­dée le 31 août 1997, vous risquez d’avoir du mal à la trou­ver du premier coup.

Pour tenter votre chance, ça se passe juste ici, sur gov.uk. Pensez bien à prendre votre carte bleue : si vous voulez lire le testa­ment de Diana, ou bien celui de Wins­ton Chur­chill, Charles Dickens, du célèbre mathé­ma­ti­cien Alan Turing ou bien de l’éco­no­miste John Maynard Keynes, cela vous coûtera la somme de 10 livres ster­ling (envi­ron 12,75 euros) par docu­ment. Ce n’est pas donné, mais c’est toujours moins cher que le DVD du biopic avec Naomi Watts.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles