10242018Headline:

Lydie Rose Kassi, l’ivoirienne spécialisée en maquillage artistique et effets spéciaux, confies

En attendant son show de démonstration de son savoir-faire samedi 18 août 2018 à l’Espace Latrille Event des II Plateaux, l’ivoirienne Lydie Rose Kassi résidant à Paris en France s’est confiée à Linfodrome pour faire connaître davantage le métier de maquilleuse professionnelle. À Abidjan depuis peu pour l’ouverture officielle de son école de maquillage, la patronne de LR Make up artist academy lève un coin du voile sur un pan de ce métier méconnu des ivoiriens.

Maquilleuse professionnelle, avez-vous suivi une formation spécifique avant d’embrasser cette profession ?

Je suis Lydie Rose Kassi, maquilleuse professionnelle depuis 2009. Je suis en ce moment en Côte d’Ivoire pour ouvrir une école de maquillage et me présenter aux ivoiriens par le travail que je fais. Je réside en France. Je pratique ce métier depuis 2009 et je suis plus orientée dans le cinéma et le shooting photos. Il faut dire que j’ai suivi des formations de part et d’autre, en France comme en Belgique.

En quoi consiste concrètement le travail de maquilleuse professionnelle ?

Une maquilleuse professionnelle est celle-là même qui sait faire tous les make-up c’est-à-dire le maquillage beauté, effets spéciaux, artistique, enfant…enfin tous les modules qui concernent le maquillage. Toutefois, ma spécialité reste le maquillage effets spéciaux et artistique.

Que comptez-vous apporter de nouveau en ouvrant cette école de mauillage ?

Tout est parti d’une étude de marché. À l’issue de cette étude, nous avons constaté qu’en Côte d’Ivoire, on trouve beaucoup plus de personnes spécialisées dans le maquillage beauté (maquillage de mariée, cocktail, soirée et autres) ce qui n’est pas le cas dans le domaine du cinéma. Et justement, c’est la raison pour laquelle je viens pour apporter ma petite touche dans ce domaine.

Comment avez-vous réussi à vous insérer dans l’univers du cinéma en France ?

Une fois en France, j’ai commencé d’abord à travailler dans les magasins de luxe et c’est de là que j’ai vu que la demande de service de maquillage était forte d’où mon envie de suivre des formations dans ce sens. Au cours de ma formation, j’ai eu à maquiller les candidates Miss France 2009 et on a eu aussi à faire des tournages de petites séries françaises. De 2009 à 2010, j’ai également suivi une autre formation dans le body-painting (maquillage corps) où j’ai eu la chance de maquiller des célébrités françaises dont Samir Nasri, Louana.

Comment avance la construction de votre école ?

Nous sommes dans les préparatifs pour la rentrée des classes cette année. L’école LR Make up artist academy va ouvrir ses portes en septembre et nous sommes entrain de tout mettre en place pour que cette rentrée soit effective. Nous recevons tous les jours des étudiantes qui viennennent nous visiter à la cité Eden de la Riviera M’Badon. Nous avons deux professeurs de la France qui seront là pour donner les formations à nos étudiantes. Moi également je serai là pour renforcer le côté formation et artistique. Nous offrons plsueiurs types de formations dont la formation professionnelle qui dure deux ans, la première année étant consacrée à la pratique des bases de tous les modules et le perfectionnement pour la seconde année. À l’issue de cette formation, l’étude obtient un diplôme de make up artistique lui permettant de faire toutes sortes de maquillage. L’autre aspect de la formation est destiné aux esthéticiennes qui veulent se perfectionner en maquillage. À celles-ci, nous offrons des modules d’un mois. Par ailleurs, il y a des modules effets spéciaux et artistiques pour celles qui veulent se spécialiser dans ces domaines.

Est-ce que vous pensez que ces formations seront à la bourse de tous ceux désirant se professionnaliser dans ces domaines du maquillage ?

Il faut savoir qu’en France, une année de formation coûte 10 000 euros soit plus de 06 millions F Cfa ce qui n’a rien à voir avec la malette de l’étudiant. Par contre, ici la formation coûte moins d’un million F Cfa pour les deux ans.

Quels sont les débouchés qui se présentent à tous ces étudiants qui vont suivre vos formations ?

Effectivement, nous avons pensé à tout ça. Ces étudiants après leur formation auront beaucoup de choses à toucher dont le cinéma, les spectacles….Par exemple, au niveau du cinéma, nous avons noué des partenariats avec des structures et d’autres institutions.

Quel est votre regard sur le cinéma ivoirien plus précisément sur le maquillage des personnages dans les films ivoiriens ?

Nous avons certes de beaux scénariis et de belles choses dans nos films mais le côté maquillage artistique laisse à désirer. Par exemple dans un film, quand on veut montrer un personnage qui est blessé, on va plutôt l’exprimer par la parole alors qu’on pouvait le faire simplement par le maquillage. En clair, le côté beauté est parfait par contre le côté effets spéciaux n’est jusque-là pas encore bien exploité.

Make up 7

Combien peut coûter la prestation d’une maquilleuse professionnelle sur un film ?

En Côte d’Ivoire, je ne sais pas mais en Europe par exemple pour un tournage d’une semaine, on vous prend entièrement en compte (restauration, hébergement…) et le cachet peut coûter au moins 500 euros soit plus de 300 000 F Cfa la journée.

Par Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment