08192018Headline:

Maître Gims accusé d’avoir détourné plus de 500 millions F Cfa

Ph DR
Plus rien ne va entre Maître Gims, le label Wati B et aussi l’ex-leader de Sexion d’Assaut. Le rappeur d’origine congolaise est accusé par son ex-producteur de détournement de fonds portant sur plus de 500 millions F Cfa au détriment du label Wati B pour se donner un bon train de vie.

Selon le magazine Clozer, Maître Gims est poursuivi pour faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie au jugement. Et c’est son ex-producteur, Dawala qui aurait esté le chanteur en justice le 25 mai. Toute chose que confirme l’avocat de Maître Gims au magazine. Wati B s’occupait de la carrière solo de Maître Gims jusqu’en décembre 2016. Mais, leurs relations ont fini par se dégrader.

À en croire Closer, Maître Gims est accusé d’avoir détourné 800 000 euros soit plus de 500 millions F Cfa représentant des fonds du label et des avances versées. Cette accusation, justifie le média fait suite à un constat d’huissier pour évaluer les biens du chanteur. Une villa de luxe au Maroc valant quelques centaines de milliers d’euros, une voiture Bugatti Chiron avoisinant les deux millions, ou une montre Richard Mille d’une valeur de 140.000 euros soit plus de 90 millions F Cfa.

Gandhi Djunai qui aurait monté des structures parallèles est même soupçonné d’évasions fiscales selon Le Point. Maître Gims pourrait voir son image écorner dans cette affaire de procédures judiciaires engagées par l’un des plus grands producteurs de France. Aussi, Maître Gims pourrait encore voir refuser à nouveau sa demande de nationalité Française.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment