11232017Headline:

Nabilla en prison voici la révelation qu’elle a faite a sa grand-mère

nabila et kim

Trois semaines coupée de ses proches. Puis, ce vendredi 28 novembre, Nabilla a enfin pu recevoir la visite de celle qui l’a élevée, sa grand-mère, Livia. Après cet entretien à la maison d’arrêt de Versailles, cette dernière s’est livrée sur RTL.

Nabilla Benattia est détenue, depuis le 8 novembre, à la prison pour femmes de Versailles après avoir été mise en examen pour “tentative de meurtre et violences aggravées”, accusée d’avoir poignardé son petit ami Thomas Vergara au thorax, dans la nuit du 6 au 7 novembre. Elle est également accusée de “violence volontaire aggravée sur concubin avec arme” (relative à une précédente altercation datant du 8 août dernier, lors de laquelle le jeune homme avait été blessé dans le dos avec un couteau).
Ce matin, Closer dévoilait une vidéo de la jeune femme de 22 ans dans la cour de la prison, en compagnie de ses codétenues. Des images – qui vont sans doute pousser maître Saint-Palais, son conseil, à porter plainte contre le magazine – sur lesquelles on voit que Nabilla s’accroche et continue à sourire à la vie, malgré cette période très difficile.

La visite de Livia lui aura certainement aussi mis du baume au coeur. “J’ai passé sept portes du purgatoire pour arriver à voir mon ange, a confié la grand-mère de la star d’Allô Nabilla à RTL. Je l’ai trouvée très forte, en bonne santé, plus belle pas maquillée, très combative.” C’est en effet une Nabilla bien plus naturelle que nous découvrions ce matin sur la vidéo publiée par nos confrères.
Nabilla est naturellement encore sous le choc. Elle peine à réaliser ce qu’il lui arrive. “Lorsque l’on a tout donné à quelqu’un, de l’amour, du matériel et que tout d’un coup, cette personne vous a mis dans cet endroit… elle a eu du mal à réaliser”, a déclaré Livia. Et d’ajouter : “Maintenant, elle a réalisé qu’elle n’a plus affaire à un ami mais à un ennemi. Elle est prête à affronter ce qu’elle a à affronter.” La belle, dont la demande en appel a rejetée le 20 novembre dernier, continue d’espérer retrouver la liberté.

Alors que grand nombre de ses anciens camarades des Anges de la télé-réalité ou encore Ayem Nour, son ancienne amie, lui apportent leur soutien quotidiennement sur la Toile, Ayem lui a même apporté quelques affaires, Nabilla semble réaliser à quel point elle est seule. “Elle s’est surtout rendu compte qu’elle n’avait pas beaucoup d’amis, a rapporté Livia. Elle a donc sa grand-mère, son grand-père. Elle a son frère qu’elle adore et elle s’accroche à nous, a confié Livia. Elle sait que la vérité triomphe. Elle sait qu’elle dit la vérité, donc elle ne peut que sortir rapidement.”

Pour tuer le temps derrière les barreaux en attendant sa libération tant espérée, Nabilla suit des cours de français et de coiffure.

Pour la suite des événements, avant de formuler une nouvelle demande de mise en liberté pour sa cliente comme l’a annoncé son avocat maître Saint-Palais, il serait logique d’attendre sa prochaine audition. La jeune femme, qui s’est jusqu’ici placée en victime, déclarant que Thomas la battait et qu’il s’était lui-même, sous l’emprise de la cocaïne, blessé avec le couteau, sera de nouveau entendue par la juge d’instruction. Les déclarations de Thomas – qui a assuré que c’est Nabilla qui l’avait blessé – lui seront alors signifiées. Elle devra s’expliquer… et reconnaître (ou pas ?) les faits qui lui sont reprochés. Une confrontation devrait avoir lieu assez rapidement entre les deux protagonistes. Cependant, pour la justice, Thomas est aujourd’hui la victime et elle est “l’agresseur”.

Nabilla reste présumée innocente des faits qui lui sont reprochés jusqu’à la clôture définitive du dossier pénal.

Chloé Breen

purepeople

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment