03272017Headline:

PHOTOS-11 choses à savoir sur Malia la First Daugh­ter d’Obama

Malia-Obama

Malia Obama: petite leçon de cooli­tude

malia obama

Décou­verte fillette du grand public en 2008 lorsque son président de papa est arrivé sur le devant de la scène poli­tique inter­na­tio­nale, Malia Obama a fait bien du chemin. Son statut de First Daugh­ter ne l’em­pêche pas d’être cool. La preuve.

1° Malia Obama est née le 4 juillet 1998, date anni­ver­saire de l’Inde­pen­dence Day. Un drôle de hasard pour une fille de président améri­cain. De là à penser que sa nais­sance a influencé la carrière de son père…

2° Malia Obama ne connaît pas les consé­quences d’une panne d’oreiller, pas plus qu’elle ne connaît les tickets de bus ou de métro: elle, elle va a l’école en 4×4 blin­dé… ou en héli­co­ptère.

3° Malia Obama n’est jamais seule au lycée: onze offi­ciers de sécu­rité l’y accom­pagnent pour veiller sur elle en perma­nence.

4° Malia Obama ne connaît pas les feux de camp sur fond musi­cal assuré par une guitare mal accor­dée. La jeune fille est dans les petits papiers de Jay-Z et Beyoncéqui lui offrent des concerts privés dans le bureau ovale de la Maison Blanche.

5° Même en pleine adoles­cence, Malia Obama n’a pas honte d’être une fille à papa, fun. Depuis toujours on la voit parta­ger des moments privi­lé­giés avec le président: plage à Hawaï, roller en Loui­siane, match de basket  dans le Mary­land, on a vu plus rébar­ba­tif.

6° Sous escorte mater­nelle, en juin dernier Malia Obama a quand même rencon­tré Prince Harry, le céli­ba­taire le plus en vue d’An­gle­terre.

7° Malia Obama a traversé l’âge ingrat sans compro­mettre son look. Le résul­tat à 17 ans, c’est une jolie fille à la plas­tique de rêve et au look preppy mais pas boring, que les jeunes filles du monde entier cherchent à copier, engen­drant régu­liè­re­ment des ruptures de stocks des modèles avec lesquels elle est vue.

8° Avec l’hy­giène de vie irré­pro­chable que lui impose sa mère, Malia Obama pour­rait bien concur­ren­cer la pro du life­style, Gwyneth Paltrow. Dîner servi à 18h30, inter­dic­tion de passer au dessert tant que les légumes ne sont pas termi­nés, et pratique obli­ga­toire dedeux acti­vi­tés spor­tives, dont une choi­sie par Michelle. Contrai­gnant peut-être, mais rude­ment effi­cace.

9° Inter­dite de Face­book par Michelle Obama, Malia n’en est pas moins présente sur les réseaux sociaux. Sa première appa­ri­tion il y a six mois n’est d’ailleurs pas passée inaperçue puisque c’est vêtue d’un tee-shirt à l’ef­fi­gie d’un groupe de rap et sur le compte dudit groupe que la twit­to­sphère l’a décou­verte.

10° Barack Obama a prévenu il y a quelques temps dans une inter­view: pour ses 21 ans, il offrira une voiture à Malia. Avec un « siège éjec­table » pour ses petits amis. D’ici-là, la First Daugh­ter apprend à conduire. Pas avec un moni­teur auto-école, ni avec ses parents, so boring. Non, avec les services secrets.

11° En petit stage décou­verte, Malia Obama n’est pas sous les ordres du gérant de la supé­rette du quar­tier. A la place, en tant qu’as­sis­tante de produc­tion, elle se plie en quatre pour satis­faire Steven Spiel­berg. Et parce que l’ex­pé­rience lui a plu au point de cares­ser l’es­poir d’une carrière dans le monde du cinéma, elle s’offre unpremier job au côté de Lena Dunham pour la sérieGirls.

gala.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment