05292017Headline:

VIDEO/Prince: quelles sont les vraies raisons de la mort du grand chanteur?

prince

Prince, victime d’une overdose?

Selon TMZ, le visionnaire et multi-instrumentiste aurait été traité pour une surdose d’opiacé six jours avant sa mort. Le site américain rappelle qu’il avait annoncé que l’avion privé de Prince avait fait un atterrissage d’urgence vendredi dernier à Moline dans l’Illinois, dans le nord des Etats-Unis, quelques heures après un concert à Atlanta.

“De multiples sources à Moline nous disent que Prince a été amené d’urgence à l’hôpital et que les docteurs lui ont fait une ‘save shot’ (injection de neutralisation, NDLR), ce qui est typiquement administré pour contrecarrer les effets d’un opiacé, poursuit le site. Nos sources soulignent que les docteurs avaient conseillé à Prince de rester hospitalisé 24 heures, que son entourage avait demandé une chambre privée, mais on leur a répondu que ce n’était pas possible”, ajoute TMZ.

Le “Kid de Minneapolis” a alors repris l’avion pour rentrer chez lui mais “ne se sentait pas bien”.

Pas de réponse avant plusieurs semaines

La police enquête sur les circonstances encore inconnues de la mort du chanteur, retrouvé inconscient dans un ascenseur dans ses studios d’enregistrement de Paisley Park, près de sa ville natale de Minneapolis. Les services d’urgence ont reçu un appel dont la transcription a été diffusé par la police.

“On est à Minneapolis, Minnesota et nous sommes à la résidence de Prince”, indique la personne qui a appelé, ajoutant au cours du dialogue qu’il y a “quelqu’un qui est inconscient” puis affirmant “la personne est morte”, avant de dire “C’est Prince”.

Lorsque les agents et les services d’urgence sont arrivés sur place, ils ont tenté de le ranimer, en vain. “Nous avons reçu le corps, l’autopsie aura lieu demain”, a indiqué une porte-parole du bureau de la médecine légale du Midwest, Martha Weaver, précisant que les résultats préliminaires devraient être disponibles d’ici quelques jours mais que les analyses – toxicologiques notamment – pourraient prendre plusieurs semaines.

Prince, né le 7 juin 1958 à Minneapolis, avait été admis en urgence dans un hôpital de l’Illinois en fin de semaine dernière. Il en était sorti vendredi dernier. Les raisons de sa mort n’ont pas été divulguées dans l’immédiat et le médecin légiste qui l’a examiné s’est refusé jeudi à toute déclaration.

Sa mort est un mystère. Selon le site américain TMZ, qui traque les moindres faits et gestes des people, Prince aurait été traité pour une surdose d’opiacé six jours avant son décès.

Une grippe ou overdose ?

Il souffrait d’une mauvaise grippe dont il n’arrivait pas à se débarrasser selon son entourage. Il avait même annulé deux concerts le 7 avril parce qu’il ne se sentait pas bien. S’il avait réalisé un show le 14 avril à Atlanta, sur le chemin du retour, la star avait fait atterrir d’urgence son avion dans l’Illinois car il se sentait vaciller. C’est à ce moment-là qu’il aurait été traité pour une surdose d’opiacé selon TMZ. “ De multiples sources à Moline nous disent que Prince a été amené d’urgence à l’hôpital et que les docteurs lui ont fait une “save shot” (ndlr : injection de neutralisation), ce qui est typiquement administré pour contrecarrer les effets d’un opiacé”, peut-on lire sur le site américain.

“Nos sources soulignent que les docteurs avaient conseillé à Prince de rester hospitalisé 24 heures, que son entourage avait demandé une chambre privée mais on leur a répondu que ce n’était pas possible”, toujours d’après TMZ. Il était remonté trois heures après son hospitalisation dans son avion.

L’autopsie vendredi

Prince a été retrouvé dans un ascenseur dans ses studios d’enregistrement de Paisley Park, près de sa ville natale de Minneapolis.

“On est à Minneapolis, Minnesota et nous sommes à la résidence de Prince”, a indiqué la personne qui a appelé, ajoutant au cours de la conversation qu’il y a “quelqu’un qui est inconscient”, puis déclarant “la personne est morte”, avant de s’exclamer “c’est Prince”. Les secours ont tenté de le ranimer sur place sans y parvenir.

“Nous avons reçu le corps, l’autopsie aura lieu demain”, a expliqué une porte-parole du bureau de la médecine légale du Midwest, Martha Weaver. Les résultats préliminaires devraient être connus d’ici quelques jours. Les analyses toxicologiques notamment pourraient prendre toutefois plusieurs semaines.

Un virtuose

Multi-instrumentiste, guitariste virtuose, compositeur particulièrement prolifique, auteur aux paroles explicites et artiste excentrique, Prince avait percé dès la fin des années 1970 et accédé à la notoriété internationale en 1984 avec l’album Purple Rain, propulsé en tête des ventes.

Le titre, qui figurait sur la bande originale d’un film musical du même nom, avait reçu l’année suivante l’Oscar de la meilleure chanson originale.

D’autres succès avaient émaillé sa carrière, dont “Kiss”, “Raspberry Beret”, “Little Red Corvette” ou encore “Sign O The Times”.

Avec sept Grammy Awards et une intronisation au Rock and Roll Hall of Fame en 2004, Prince, dont la légende voulait qu’il ait composé sa première chanson à l’âge de sept ans, avait vendu plus de 100 millions d’albums à travers le monde.

Prince s’était marié à deux reprises, en 1996 avec sa choriste Mayte Garcia et en 2001 avec Manuela Testolini. Ses deux mariages s’étaient terminés en divorce. Il avait perdu un fils né de son premier mariage, mort à l’âge d’une semaine en octobre 1996.

Les stars lui rendent hommage

De Barack Obama à Madonna en passant par Mick Jagger, les personnalités du monde entier ont exprimé leur stupeur et leur émotion jeudi après l’annonce de la mort à 57 ans du chanteur pop légendaire Prince, musicien “irremplaçable” parti “bien trop tôt”.

Voir les photos

 

Au lendemain de sa mort, la presse internationale lui rend également hommage à l’image du New Yorker avec sa Une en toute sobriété.

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment