12072022Headline:

RDC: la journaliste française Sonia Rolley abasourdie par son expulsion

La journaliste française Sonia Rolley a regretté ce mercredi, son expulsion par les autorités congolaises. Sur Twitter, elle a dit être abasourdie par cet évènement.

Quelques heures après son expulsion de Kinshasa, la correspondante de Reuters et ex-collaboratrice de RFI, Sonia Rolley, a remercié tous ceux qui lui ont témoigné soutien et confiance, suite à son expulsion de la RDC. « C’est la première fois en 20 ans de carrière que je me fais formellement expulser« , a déclaré Sonia Rolley.

« Je reste abasourdie de l’être aujourd’hui au Congo de cette manière après toutes ces années de reportages, d’enquêtes…« , a-t-elle déploré.

Invitée à se présenter à la DGM, la journaliste française Sonia Rolley a répondu à l’invitation de la Direction générale des Migrations. Selon le bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme en République démocratique du Congo (BCNUDH), elle a été brièvement détenue ce matin, puis conduite manu militari à l’aéroport pour quitter le pays, alors qu’elle disposait d’un visa de séjour temporaire en attente de son accréditation. Selon RFI, les autorités congolaises n’ont notifié aucun motif à Sonia Rolley qui a été placée dans un vol à destination de Paris via Addis Abeba.Pour rappel, Sonia Rolley a réalisé par le passé, l’enquête Congo Hold up, qui avait révélé d’importants détournements d’argent public dans le pays, et lui avait attiré des inimitiés de politiques et d’affairistes congolais.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles