08252019Headline:

Show-biz: la mort d’Arafat a plusieurs “responsables”

.Arafat lui-même: avec sa conduite dangereuse, qui fait un wheeling à 130 km/h sur un boulevard à trafic routier dense.

.La journaliste: qui à travers les vidéos de surveillance montre clairement qu’elle n’a pas respecté les règles de priorité aux intersections.

. La CIE : qui refuse de faire avec promptitude la maintenance des éclairages public sur les grands boulevards d’Abidjan.
Ce qui aurait permis aux deux victimes d’avoir une meilleure visibilité.

. L’AGEROUTE : qui malgré les nombreux accidents au carrefour les OSCARS(angré) a toujours négligé l’idée de mettre des feux de signalisation à cet endroit .

. La marque FORD: qui contrairement à ce qu’elle mentionne dans son catalogue commercial pour la série Focus, n’a pas de direction assistée sur les volants des véhicules qu’elle expédie en Afrique( ce qui aurait permis à la dame de contre-braquer rapidement dès qu’elle s’est engagée dans le carrefour. Ce qui aurait permis ainsi d’éviter la collision avec la moto de ARAFAT)

. Les irresponsables d’amis (Ropero) d’Arafat que sont Olo Kpacha , Oscars le Motard et Bidules: qui, comme le montre une vidéo qui a été tournée quelques heures avant la tragédie , ont manqué manifestement de courage en n’empêchant pas l’artiste d’enjamber sa moto, alors que ce dernier montrait des signes de faiblesse liés probablement à la fatigue ou à l’ivresse.

. Le ministre Hamed Bakayoko: qui a toujours été un père-protecteur , qui faisait eviter à la conduite excessive et extravagante d’Arafat, une sanction exemplaire qui aurait eu au moins le mérite de le “calmer” quelques moments.
. Le procureur de la République Adou Richard: qui, à l’image d’un procureur normal de pays corrompu, a classé sans suite (après intervention de demi-dieu Hambak) l’affaire Nahi-Arafat.
cette affaire avait occasionné la fuite et l’exil de l’artiste en France .
C’est à cause de la corruption notre système de justice, que Arafat est rentré d’exil et a pu reprendre impunément ses frasques.
J’aurais préféré un Arafat en exil ou en prison , qu’un Arafat mort.

. Par respect pour la douleur que traverse Tina Glamour, je ne m’etalerai pas sur sa part de responsabilité en tant que mère.

L’immense tristesse que nous traversons en ce moment avec la mort d’Arafat nous amène à chercher “un coupable idéal” .

Cependant la raison doit nous amener à faire preuve de mesure dans nos réactions….. Et accepter l’idée que, quand votre “HEURE A SONNÉ” quelqu’en soient les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez, vous ne pouvez échapper à l’appel du DESTIN.

Repose en paix ANGE DIDIER

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment