08182018Headline:

Show-Bize: Pour participer aux Awards du couper-décaler, DJ Arafat arnaque Molare avec une somme de…Les dessous de cette affaire

Tout comme il s’était précipité l’année dernière pour annoncer dans les premières heures des Awards du couper-décaler qu’il ne prendrait pas part à l’événement qu’il remportera plus tard, DJ Arafat vient encore de dévoiler son intention de ne pas prendre part à cette 3ème édition. Il exige 100 millions F Cfa à Molare au cas où il voudrait lui faire changer d’avis.

Dressant le bilan de sa victoire aux Awards du couper-décaler édition 2017 où il a été sacré meilleur artiste couper-décaler de l’année, DJ Arafat s’est dit déçu de l’organisation et surtout de son « grand frère » Molare. Il a déploré dans une vidéo en direct qu’il a été floué à la fois par Molare et la société de téléphonie qui accompagnait l’événement. « Je ne ferai pas partie des Awards du couper-décaler », s’est-il convaincu.

Beerus Sama estime que Molare n’a pas honoré tous ses engagements le concernant. Et le comble, à l’en croire, la voiture qu’il a gagnée à l’issue de ces Awards n’était pas dédouanée. Mais, déplore-t-il, contre toute attente, on lui apprendra qu’il lui revient de dédouaner cette voiture qu’il a gagnée. Toute chose qu’il interprète comme un « manque de respect » à son égard. « La voiture que j’ai gagnée en plus qu’elle n’était pas à mon nom n’était pas dédouanée et on me demande de la dédouaner moi-même. Molare, tu nous prends pour des bêtes. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi mais je en participerai pas à ton événement », a-t-il traduit très amer.

Accusant Molare d’avoir « volé » le concept de sa « tournée du pouvoir », il l’a sévèrement mis en garde au cas où il s’amuserait à associer son image à son événement. « Celui qui poste mon image dans une catégorie sans mon autorisation, je porte plainte contre lui », a prévenu Daïshikan depuis la France où il se trouve.

Toutefois, DJ Arafat a laissé une porte de sortie négociable au patron de M Group. Pour le voir participer à cette nouvelle édition qui passe des Awards du couper-décaler au Prix international des musiques urbaines et du couper-décaler (Primud), il exige la somme de 100 millions F Cfa. « Si on me voit demain dans ces Awards, c’est ce qu’ils auront donné mes 100 millions F Cfa », a-t-il exigé.

Avant le lancement le dimanche 22 juillet 2018 au Novotel-Plateau, Kedjevara et Debordo Leekunfa ont déjà manifesté leur intention de ne pas prendre part à cette édition. DJ Arafat vient donc de compléter cette liste.

Esther Lignon

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment