12152017Headline:

(Vidéo)Kobe Bryant met fin à sa carrière en marquant 60 points “comme dans un rêve” lors de son dernier match

Kobe Bryant “comme dans un rêve” marque 60 points lors de son dernier match (Vidéo)

OMNISPORTS
La star des Lakers Kobe Bryant a marqué 60 points mercredi face à Utah (101-96) pour le dernier match de sa longue et glorieuse carrière en NBA.

L’emblématique N.24 des Lakers a pulvérisé son record personnel pour la saison qui était jusque-là de 38 points et a offert à son équipe sa 17e victoire seulement depuis fin octobre.

Il a dépassé le seuil des 50 points en un match pour la 25e fois de sa carrière, confortant son statut de troisième meilleur marqueur de l’histoire (33.643 points) et de phénomène de la NBA.

Bryant a passé 42 minutes sur le parquet et a été acclamé par les 18.000 spectateurs du Staples Center à chaque fois qu’il a eu le ballon en mains.

“C’est fou de se dire que vingt années sont passées, il y a eu des hauts et des bas, mais on a gagné ensemble cinq titres”, a-t-il déclaré à l’issue du match. “Merci pour votre soutien, pour tout ce que vous m’avez apporté, j’ai du mal à croire que c’est fini, je vous aime et vous aimerai pour toujours”, a-t-il lancé au public du Staples Center. Il est avec ses cinq titres, son trophée de meilleur joueur (2008), plus de 33.500 points marqués et pas moins de neuf records NBA l’un des plus grands joueurs de l’histoire.

Les Lakers lui ont rendu un vibrant hommage avant le coup d’envoi de la 1566e et dernière rencontre de sa carrière NBA, avec une allocution d’une autre légende de la célébre franchise californienne, Magic Johnson.

“Nous sommes là pour célébrer vingt années de grandeur, vingt années d’excellence, un joueur qui n’a jamais triché et qui a offert à cette équipe cinq titres: tu es tout simplement le meilleur Laker de l’histoire”, a déclaré Johnson sous un tonnerre d’applaudissements.
Kobe Bryant: “C’est comme dans un rêve”
Pour le dernier match de sa carrière mercredi, Kobe Bryant s’est surpris lui-même en marquant 60 points et en offrant ainsi une rare victoire cette saison à son équipe de toujours, face à Utah (101-96): “C’est comme dans un rêve”, a admis, “encore sous le choc”, la star des Lakers.

QUESTION: Dans quel état d’esprit avez-vous abordé ce dernier match de votre carrière?

REPONSE: “Je n’ai pas regardé la télé, je n’ai rien lu de tout ce qui a été écrit sur moi, je ne voulais surtout pas que tout cela me perturbe émotionnellement. Je ne voulais pas mal jouer, j’étais nerveux en début de match. Mon début a d’ailleurs été horrible, mais j’ai réussi à me calmer au fil du match. Il y a beaucoup de moments où j’étais vraiment ému, lorsque Magic Johnson, mon héros, a fait son discours, lorsqu’on est sortis du tunnel, la dernière fois que j’ai enfilé mon maillot, mais j’ai essayé de bloquer ces émotions, je ne voulais pas gâcher cette soirée, je ne pouvais pas me permettre d’être ému”.

Q: Que vous êtes-vous dit en quittant le parquet pour la dernière fois après vingt saisons en NBA?

R: “C’est difficile à décrire, c’est comme si j’étais dans le brouillard, tout se passait doucement, je ne savais plus où regarder, je me disais qu’il fallait que j’en profite et que je retienne ce qui était en train de se passer, c’était comme dans un rêve. La chose la plus cool pour moi, c’est que mes filles m’aient vu jouer comme j’ai joué par le passé. Je leur ai dit +Cela m’arrivait souvent avant+…”

Q: Est ce que ce dernier match avec 60 points est la fin parfaite?

R: “La fin parfaite aurait été un titre de champion! (Rires) Je voulais faire le show et donner le meilleur de moi même, c’était bien de le faire une dernière fois. J’ai du mal à croire que cela se soit passé, pour être tout à fait honnête, je suis en étant de choc, c’est comme dans un rêve, ce n’est pas quelque chose que je pensais possible. J’étais vraiment +crevé+, je n’en pouvais vraiment plus, mais mes coéquipiers m’ont encouragé à continuer à +shooter+, le public a été formidable”.

Q: Quelle sera votre première journée de retraité?

R: “Je vais me lever tôt et aller faire du sport. Il est très important de s’installer tout de suite dans une routine. J’ai eu une routine tout ma vie, il faut que j’en trouve une nouvelle vite, parce que je me suis renseigné sur ce qui se passe quand un sportif met un terme à sa carrière. On peut vite tomber dans une pente dangereuse, tout remettre à demain. Avant de venir, j’ai passé toute la journée au bureau (sa société de production, NDLR) et comme je l’ai fait dans le basket, je vais donner le meilleur de moi-même dans cette voie”.

Q: Est ce que cela ne vous donne pas envie de continuer?

R: “Je vais encore m’entraîner, shooter de temps en temps, mais je ne jouerai plus jamais en NBA. Les gens disent qu’il ne faut jamais dire jamais, mais là je dis +Jamais+. Il n’y a pas la moindre chance que je joue en professionnel, en NBA ou ailleurs, c’est fini”.

Q: Quel est votre plus grand motif de fierté?

R: “D’être ici en bonne santé, d’être revenu de trois grosses blessures et de me sentir fort, ce n’était pas gagné. Après ma rupture d’un tendon d’Achille (en 2013), des gens ont dit que je ne reviendrais jamais. Je suis revenu, mais je me suis fracturé le genou (en 2014, NDLR), puis je me suis blessé à l’épaule (2015, NDLR). Revenir de blessure, c’est comme grimper un sommet très escarpé, j’ai dû le faire trois fois en trois ans, cela été le plus grand défi de ma carrière”.

Q: Quel avenir prédisez-vous à cette équipe des Lakers?

R: “Ce que j’ai dit aux jeunes de l’équipe dans les vestiaires après le match, c’est qu’il était important qu’ils travaillent ensemble cet été, qu’ils passent du temps ensemble pour mieux se comprendre. Je leur ai dit aussi que tout allait vite dans une carrière, qu’ils devaient donner leur maximum, pour ne pas avoir de regrets. J’ai donné tout ce que j’avais, je n’ai aucun regret, mais retirer ce maillot pour la dernière fois va être étrange”.

Kobe Bryant finit sa carrière en marquant 60 points

La star des Lakers de Los Angeles Kobe Bryant a marqué 60 points mercredi face au Jazz de l’Utah pour le dernier match de sa longue et glorieuse carrière dans la NBA.

L’emblématique numéro 24 des Lakers a pulvérisé son record personnel pour la saison qui était jusque-là de 38 points et a offert à son équipe sa 17e victoire seulement.

Il a dépassé le seuil des 50 points en un match pour la 25e fois de sa carrière, confortant son statut de troisième meilleur marqueur de l’histoire (33 643 points) et de phénomène de la NBA.

Bryant a passé 42 minutes sur le terrain et a été acclamé par les 18 000 spectateurs du Staples Center à chaque fois qu’il a eu le ballon en mains.

«C’est fou de se dire que 20 années sont passées, il y a eu des hauts et des bas, mais on a gagné ensemble cinq titres», a-t-il déclaré à l’issue du match.

«Merci pour votre soutien, pour tout ce que vous m’avez apporté, j’ai du mal à croire que c’est fini, je vous aime et vous aimerai pour toujours», a-t-il lancé à la foule du Staples Center.

Il est avec ses cinq titres, son trophée de joueur par excellence (2008), plus de 33 500 points marqués et pas moins de neuf records de la NBA l’un des plus grands joueurs de l’histoire.

Les Lakers lui ont rendu un vibrant hommage avant le coup d’envoi de la 1566e et dernière rencontre de sa carrière, avec une allocution d’une autre légende de la célébre équipe californienne, Magic Johnson.

«Nous sommes là pour célébrer vingt années de grandeur, vingt années d’excellence, un joueur qui n’a jamais triché et qui a offert à cette équipe cinq titres: tu es tout simplement le meilleur Laker de l’histoire», a déclaré Johnson sous un tonnerre d’applaudissements.

.lapresse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment