10252020Headline:

Voici la somme touchée par Kim Kardashian pour poser nue !

Les photos d’elle totalement nue dans le magazine Paper ont presque “cassé” internet, mais combien d’argent Kim Kardashian a-t-elle gagné pour poser dans le plus simple appareil ? Voici la réponse…

Elle n’a peut-être pas “casser internet” comme elle voulait le faire mais avec ses photos totalement nue en couverture du magazine Paper, Kim Kardashian s’est offert un sacré buzz sur la toile. Depuis deux jours, les fameux clichés se répandent comme une trainée de poudre et les parodies en tout genre se multiplient. Si Paper peut aussi se féliciter d’avoir réalisé un joli coup avec sa couverture, une question – et non des moindres – subsiste : combien le magazine a-t-il payé la femme de Kanye West pour qu’elle accepte de se dévêtir de bas en haut (et même de face) ?

On sait que la maman de North est une féroce femme d’affaires et tient son juteux business d’une main de maître. Et après tout, on la comprend : sa personne (et son corps), c’est son fond de commerce ! Pourtant, à en croire E! News, qui s’est renseigné auprès de la publication, Kim Kardashian n’a pas touché un centime pour poser dans le plus simple appareil ! “Kim n’a pas été payée pour apparaître dans le magazine”, affirme ainsi un représentant de Paper. “Elle était très enthousiaste à l’idée de travailler avec le photographe français Jean-Paul Goude. Paper n’a jamais payé personne pour apparaître sur sa couverture”, ajoute le porte-parole.

“KIM ÉTAIT OUVERTE À TOUT”

Autre information intéressante : à l’origine, Kim Kardashian n’avait pas l’intention de poser nue… “Elle est arrivée à la séance photos avec une seule image en tête : poser avec la bouteille de champagne car Jean-Paul Goude voulait recréer cette scène, qu’il a photographiée il y a trente ans. C’était tout”, explique une source à E! News. Mais au fil du shooting, le projet a quelque peu évolué… “Jean-Paul et Kim se sont tout de suite bien entendus et ils ont demandé à tout le monde de quitter la salle”, ajoute l’informateur. Ni une, ni deux, le photographe a alors arraché la robe de la jeune femme… pour le plus grand plaisir de l’intéressée. “Kim était ouverte à tout et l’art qui en résultait”, conclut la source. Une audace qui a porté ses fruits.

 

 

 

CLOSERMAG

Comments

comments

What Next?

Recent Articles