06132024Headline:

Côte d’Ivoire: Accusé par Orange CI, Porteo BTP met à nu les insuffisances de l’opérateur mobile

Suite aux accusations à son endroit, relatives à la destruction des installations de Orange Côte d’Ivoire, impactant négativement la qualité du réseau de la téléphonie mobile, le groupe Porteo BTP a tenu à réagir. Dans un communiqué dont Afrique-sur7.ci a reçu copie, l’entreprise spécialisée dans la réalisation d’infrastructures routières, de voiries et réseaux divers, fait la mise au point suivante.

“PORTEO BTP ne peut être tenu comme responsable des perturbations et insuffisances du réseau Orange Côte d’Ivoire” (communiqué)
Dans la journée du jeudi 23 février 2023 dernier, Monsieur Mamadou Bamba, Directeur Général d’Orange Côte d’Ivoire a indiqué les coupures de câbles de fibre optique comme étant la cause première de la mauvaise qualité de service.

PORTEO BTP, ayant été mentionné, s’indigne et récuse toute responsabilité dans cette situation. En effet, PORTEO BTP précise que les travaux de dévoiement de réseaux doivent être exécutés par des intervenants spécialisés, préalablement à son intervention. C’est pourquoi, PORTEO BTP avait informé en ce sens Orange Côte d’Ivoire, en date du 14 septembre 2022, soit avant le démarrage de ses travaux.

Orange Côte d’Ivoire n’a pas daigné répondre à ce courrier. Facteur aggravant, il a été constaté que les réseaux sur ledit site ne respectaient pas les normes réglementaires, du fait :

– De l’absence d’enrobage protecteur en sable et de grillage avertisseur

– Du non-respect de la profondeur d’enfouissement

En tout état de cause, PORTEO BTP ne peut être tenu comme responsable des perturbations et insuffisances du réseau Orange Côte d’Ivoire auxquelles il est fait référence dans le tweet.

Enfin, PORTEO BTP tient à rappeler tout son engagement à développer nos infrastructures routières dans les normes requises pour une transformation positive du cadre de vie des populations concernées.

 

What Next?

Recent Articles