09302022Headline:

Emmanuel Macron demande aux diplomates d’être plus réactifs sur les réseaux sociaux africains

Ces dernières années, le sentiment antifrançais a progressé en Afrique. Certains pays du continent sont devenus les têtes d’affiches de cette fronde au point de nouer des alliances avec des pays adversaires de la France.

Ce 1er septembre, durant une rencontre avec les ambassadeurs français réunis à l’Elysée, le président Emmanuel Macron a demandé aux diplomates d’être « plus réactifs » sur les réseaux sociaux, notamment en Afrique. Pour lui, ce serait un moyen de riposter face aux nombreuses attaques qu’on retrouve dans la communication de certaines nations étrangères concurrentes sur le continent africain.

 « Notre pays est souvent attaqué et il est attaqué dans les opinions publiques, par les réseaux sociaux et des manipulations », a déclaré Emmanuel Macron. Il a précisément évoqué « le narratif, russe, chinois ou turc » et le message récurent selon lequel «la France est un pays qui fait de la néo-colonisation et qui installe son armée sur le sol africain ».

Selon le président français, au-delà d’un meilleur partenariat avec les pays africains, une riposte efficace passe aussi par des diplomates français « plus réactifs, beaucoup plus mobilisés sur les réseaux sociaux ».

En visite, en Algérie, Emmanuel Macron avait déjà demandé aux jeunes africains de ne pas se laisser influencer par la Chine, la Russie et la Turquie, pays auxquels il a attribué, à son tour, un « agenda d’influence néocolonial et impérialiste ».

Comments

comments

What Next?

Recent Articles