10272020Headline:

Facebook: First Magazine, arraché à son propriétaire. Le récit qui fait pleurer le concerné

Écrivain Louis-César BANCÉ : ” Euloge, sèche tes larmes pour maman Martine

Comment est né le concept de First magazine et par quelle magie devint-elle la page Facebook la plus suivie de Côte d’Ivoire et même de l’Afrique de l’ouest ? Lors d’un entretien que j’ai eu avec Euloge Kuyo dans la soirée du 9 juillet, j’ai compris où se trouvait le secret de son succès…

En 2013, dans sa chambre de Yopougon sicogi numéro 2411, Euloge veille toute une nuit pour trouver le nom qu’il veut donner au magazine virtuel qu’il veut créer sur Facebook. Stylo et papier en main, il se fait plusieurs propositions et finit par trouver ”First magazine” très intéressant. Ne sachant pas comment créer une page à cette époque, il sollicite l’aide de son cousin Jean-Christ Amblard qui le fait pour lui.

Le soir, à la maison, sa maman lui demande :

  • Tu as réussi à créer ton magazine-là maintenant ?
  • Oui maman.
  • Et comment tu l’as appelé ?
  • First magazine, maman.

La maman, ne comprenant rien de la langue de Shakespeare, fronçe les sourcils et questionne à nouveau :

  • Pourquoi First. First-là c’est quoi ?
  • Maman, First-là c’est en anglais, ça signifie premier.

Euloge se souvient que sa maman a souri, et tout en posant la main sur lui, elle lui fit cette affirmation qui le toucha énormément dans ses tréfonds :

  • First, et moi je te dis donc que tu seras premier dans ce que tu entreprendras. Tu seras toujours à la tête et toujours le numéro 1 !

Les paroles de maman Martine ( c’est le nom de la mère d’Euloge ) ont sonné comme une prophétie. En 2020, Euloge a réussi à faire de First magazine la première vitrine de la toile à Babi, l’espace numéro un de la communication et du divertissement sur les réseaux sociaux en s’approchant des 3 millions de followers avec une interaction étourdissante avec le public. En plus on le compte maintenant parmi les personnalités les plus influentes de notre pays.

En 2013 donc, au départ, quand Euloge commençait ses premières marches, il lui a fallu la bénédiction prophétique de sa mère qui a agi dans son ascension comme un ”zamou”.

L’amour et la bénédiction d’une maman sont donc les plus puissants fétiches qui peuvent propulser un enfant dans ses ambitions, jusqu’au sommet.


Euloge, aujourd’hui ton cousin Amblard vient de te spolier ton First magazine, sans état d’âme, sept années de ta vie, de ton combat, de tes nuits blanches, en allant jusqu’à te narguer, à te calomnier lors de son coup de fil en direct sur Trace FM : son appel a mis en exergue tout le personnage sadique qu’il est, son machiavélisme, sa sorcellerie, son satanisme. Réjouis-toi que Satan se soit mis à nu devant toi, dans toute son horreur, car tel qu’il a agi, Amblard est le genre de personnage qui peut empoisonner un homme, par méchanceté. Il t’a volé ton First magazine, mais sait-il qu’à l’origine, maman Martine, ta mère, t’avait déjà béni en disant que tu seras toujours premier ? Toujours First ? Sait-il que ce First qu’il te brigande, qu’il te vole, renferme l’esprit de ta mère ? Crois-moi, cet esprit maternel aura deux sentences comme conséquence. Je ne dirai pas ce qu’il fera du First usurpé de Amblard le roublard Amblard le cupide Amblard l’opportuniste, mais tout ce que j’ai à te dire, c’est de sécher tes larmes. Sèche tes larmes Euloge, et souviens-toi seulement de ce que maman Martine t’a dit un jour de 2013 : tu seras toujours le numéro 1, le First !… Il t’a volé le fruit de ton travail, mais pas le noyau qui a fait germer ce fruit…. “

Comments

comments

What Next?

Recent Articles