04202024Headline:

Recrutement aux impôts et à la douane: les auteurs possibles de poursuites judiciaires

Une fausse annonce de recrutement d’agents de constatations des impôts et d’agents officiers et sous-officiers des douanes pour l’année 2024 a circulé sur les réseaux sociaux ce samedi 23 mars 2024, suscitant la confusion parmi les candidats potentiels.

Plusieurs personnes interrogées ont affirmé avoir même reçu par mail le communiqué en question daté du 7 mars 2024 et portant le nom et la signature de la ministre Anne Ouloto. Le document invite les candidats à postuler uniquement en ligne à l’adresse électronique indiquée.

Les pièces requises pour le dossier de candidature incluent un extrait d’acte de naissance, une photocopie de la carte nationale d’identité, un exemplaire original du certificat de nationalité, un extrait du casier judiciaire datant de trois mois au plus, et une copie certifiée du diplôme.

Le communiqué indique également que les résultats seront consultables sur le site internet du Ministère de la Fonction Publique : www.fonctionpublique.ci, et fournit un numéro de téléphone pour toute information complémentaire.

Le Ministère concerné a vivement réagi à cette Fake news : “Le Ministère d’État, Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration tient une fois de plus à mettre fin à une Fake News largement diffusé sur les réseaux sociaux concernant un prétendu recrutement spécial d’agents de constatation des impôts et de sous- officiers des douanes, au titre de l’année 2024”.

Le Ministère précise “qu’il n’a jamais lancé un tel recrutement et met en garde les auteurs”, appellant la population à “faire preuve de vigilance et de discernement face à de telles informations”.

« Ceci est une fausse information dont la publication ou la diffusion est passible de poursuites judiciaires », a aussi précisé ce samedi 23 mars 2024, Alerte 100, un organisme gouvernemental spécialisé dans les démentis de fausses informations.

La procédure officielle pour intégrer la douane et les impôts. Pour rappel, ce faux document circule sur la toile depuis octobre 2023 et avait déjà été démenti par le directeur de la communication du ministère de la Fonction publique. Seule la date a été modifiée dans cette nouvelle version.

Il est donc important pour les candidats de toujours vérifier la source des informations relatives aux concours de recrutement et de se référer uniquement aux canaux officiels du gouvernement pour éviter les pièges de la désinformation.

What Next?

Recent Articles